Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

CEW : la France, le Royaume-Uni et les États-Unis interconnectent leurs activités

Le CEW prend acte de la mondialisation croissante de l’industrie des cosmétiques et de ses entreprises ! Les branches américaine, britannique et française du Cosmetic Executive Women (CEW) sont parvenues à un accord pour partager leurs informations et ainsi faire des trois associations le seul réseau international de l’industrie de la beauté.

Mme Françoise Montenay © Karl Lagerfeld

Mme Françoise Montenay © Karl Lagerfeld

« Toutes nos membres en France sont enthousiastes ! Devenir international et avoir l’opportunité d’entrer en contact, de discuter et d’apprendre les uns avec les autres au sein de trois marchés majeurs pour l’industrie de la beauté et un atout fondamental pour chacune de nous et pour notre industrie,  » souligne Françoise Montenay, Présidente du CEW France.

L’accord prévoit :

  • la création d’un annuaire international regroupant tous les membres qui, en pratique, sera géré par la branche américaine à laquelle seront transmises une partie des données professionnelles recueillies (nom, prénom, société, adresse de la société, téléphone et email si disponible) par chacune des autres associations, avec la possibilité pour chaque membre de s’opposer à ce transfert,
  • l’échange d’informations entre les trois associations, ouvrant ainsi la possibilité à leurs membres d’accéder aux intranets de chacune des trois associations, de recevoir leurs newsletters, etc.
  • la possibilité pour les hommes de devenir membre.

Sur ce dernier point, les branches américaines et britanniques ont déjà franchi le pas, avec respectivement plus de 600 hommes membres du CEW Inc (sur 6000 adhérents) et, depuis mai dernier, 83 hommes membres du CEW UK (sur plus de 1000 membres). La branche française semble un peu plus réticente vis-à-vis de cette ouverture qui devrait se faire en 2016, date à laquelle l’association espère avoir dépassé la barre des 800 membres féminins, contre 460 actuellement.

« La beauté est une industrie réellement mondialisée et il est logique que nous nous internationalisons également,  » explique Carlotta Jacobson, Présidente de CEW USA. « Devenir une organisation globale nous permettra d’accélérer la croissance du CEW dans le monde, ce qui profitera à l’ensemble de nos membres. »

En dehors des activités partagées, chaque association gardera ses spécificités, ses évènements, ses rencontres et son propre mode de fonctionnement.

V.G.

© 2015 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer