Santé Canada s’apprête à modifier le contenu et la présentation de la « Liste critique des ingrédients dont l’utilisation est restreinte ou interdite dans les cosmétiques (Liste critique) ». Il s’agit d’un outil administratif qui permet aux autorités canadiennes de signaler les substances qu’elles considèrent comme susceptibles de nuire à la santé des utilisateurs et donc contrevenant à la réglementation des cosmétiques. La dernière mise à jour de la Liste critique remonte à mars 2011.

Les changements proposés à la Liste critique sont publiés sur le site de Santé Canada et des commentaires peuvent être formulés jusqu’au 8 décembre 2013.

Parmi ces changements, on note deux ajouts :

- Solvent Red 23 (CI 26100 / n° CAS : 85-86-9), dont il proposé d’interdire l’utilisation dans les cosmétiques devant être appliqués sur les muqueuses ou autour de celles-ci,

- Adipate de bis (2-éthylhexyle) ou DEHA (n° CAS : 103-23-1), dont il est proposé de limiter la concentration à 6 % dans les hydratants corporels sans rinçage.

Une limitation à 30% de la concentration des acides alpha-hydroxylés (AAH) dans les produits cosmétiques utilisés par des professionnels est également prévue. La limite est fixée à 10% pour les autres cosmétiques.

Par ailleurs, il est proposé d’ajouter une concentration limite de 0,01 % à la Liste critique pour les cosmétiques topiques non aérosols qui sont censés produire et libérer des vapeurs de formaldéhyde lorsqu’ils sont soumis à la chaleur.

Tous les détails sont disponibles sur le site de Santé Canada.