Pierre Marand, Qualipac

Pierre Marand, Qualipac

Premium Beauty News - Que représente aujourd’hui le potentiel industriel de Qualipac au Brésil ?

Pierre Marand - Le potentiel industriel s’est beaucoup développé depuis deux ans autour des capacités accrues en injection, l’installation d’une seconde ligne de laquage et de deux cloches de métallisation sous vide en plus de celle déjà existante, et enfin de nouvelles capacités d’assemblages et de décor en automatique. Le Brésil est un axe important du développement global de Qualipac et du groupe Pochet. Nous y étions un acteur clé dans le maquillage. Il y a deux ans nous avions annoncé vouloir nous développer sur le premier marché du parfum au monde. Nous avons pénétré avec succès ce segment parfums avec la mise en place des bonnes synergies sur les technologies existantes sur des sites français. Ce travail d’équipe porte aujourd’hui ses fruits.

Premium Beauty News - Quels ont été les principaux investissements industriels du Groupe au cours de ces derniers mois et ceux prévus pour les prochains mois ?

Pierre Marand - Nous avons agrandi de 15% la surface physique de l’usine et gagné également de l’espace dans une approche pertinente d’optimisation des flux. Nous continuerons à investir sur la capacité de production et la réduction de nos coûts. Nos clients nous demandent de les accompagner et nous répondons présent. La technologie n’est pas tout. L’équipe d’Ipel a su développer avec nos clients une intimité remarquable. Cette confiance en nous est le bien le plus précieux que nous cherchons à cultiver et développer avec tous nos clients pour encore mieux les servir.

Premium Beauty News - Comment s’articule l’offre de Qualipac là-bas en termes de produits (par secteur)... Et pour couvrir plus précisément quelle zone ?

Pierre Marand - Nous sommes toujours un des leaders de la région Latam sur le segment du maquillage, qui représentait 100% de notre CA il y a encore deux ans. Nous avons continué à croître sur ce segment, et en parallèle les applications parfums se sont développées. Elles représentent aujourd’hui 30% de nos ventes ! C’est dire la confiance de nos clients dans la capacité de Qualipac à supporter la croissance d’Ipel sur la région.

Premium Beauty News - Quels sont les principaux clients que vous fournissez ?

Pierre Marand - Nous avons bien grandi grâce à des clients comme Mahoganny qui a été le premier à nous faire confiance sur une coiffe massive en surlyn. Ce client est d’ailleurs le premier à avoir travaillé avec le groupe Pochet via Pochet du Courval au Brésil ! L’essentiel de notre croissance a eu lieu ensuite avec Grupo Boticario sur différentes marques de parfums. Avon et Natura nous ont aussi fait confiance et contribuent à notre croissance. Enfin d’autres clients américains ou européens s’appuient sur nous, comme Elisabeth Arden ou Coty pour que nous les aidions à développer leur activité de remplissage au Brésil.