Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Body’Minute s’organise en vue de la réouverture de ses instituts

Alors que le déconfinement s’organise peu à peu en Europe, l’enseigne Body’Minute, leader de la beauté́ sans rendez-vous en France, veut être prête à accueillir ses clientes dans les meilleures conditions.

« De nombreuses mesures d’hygiènes vont être prises au sein des instituts, afin d’assurer confort et une sécurité » aux clientes comme aux salariées, explique l’enseigne dans un communiqué.

Parmi les différentes mesures annoncées :

- mise à disposition de gel hydroalcoolique à l’entrée du magasin et application obligatoire sur les mains avant de donner sa carte d’abonnée Body’Minute, de payer par carte bleue ou en espèces,
- port de masques et de gants de protection par toutes les personnes employées dans un institut Body’Minute (les gants devant être changés après chaque soin),
- port d’un masque fourni par Body’Minute par les clientes durant les soins,
- mesures de nettoyage et de désinfection systématiques.

Body'Minute compte plus de 450 franchises en France

Body’Minute compte plus de 450 franchises en France

En France, Body’Minute compte plus de 450 franchises.

Après plusieurs semaines de confinement, les études consommateurs montrent à la fois une hâte des Français à reprendre une vie plus normale, avec notamment une forte envie de s’occuper de soi puisque les rendez-vous en salon de coiffure et en institut de beauté font partie des priorités de l’après confinement, mais également une certaine inquiétude vis-à-vis des risque de retour de l’épidémie sous la forme d’une deuxième vague plus violente encore. L’application de mesure d’hygiène et de distanciation à même de rassurer les client sera donc une des clefs de succès pour les détaillants après le confinement.

L’ensemble du secteur des soins de la personne (instituts de beauté, salons de coiffures) annonce donc de nouvelles mesures d’hygiène et de précaution. Les salons Dessange et Camille Albane ont ainsi annoncé la désinfection systématique de tous les supports entrant en contact avec les clients, port de masque tout au long de la visite, désinfection systématique des mains, formation des collaborateurs aux gestes barrière, etc.

© 2020 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

L’édition 2020 de MakeUp in Paris remplacée par une plateforme virtuelle

La décision du gouvernement d’interdire les rassemblements de plus de 100 personnes jusqu’à cet été a finalement mis un terme aux derniers espoirs des organisateurs du salon MakeUp in Paris. L’événement B2B, qui devait se tenir les 18 et 19 juin au Carrousel du Louvre, sera finalement remplacé par une plateforme virtuelle. « Afin de...

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

ChemLinked
Chine : refonte en vue du cadre réglementaire des cosmétiques

Le cadre actuel de la réglementation des cosmétiques en Chine est le Règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques (CHSR), qui est mis en œuvre depuis 30 ans et auquel seules de légères améliorations ont été apportées depuis. Depuis 2013, la Chine a entrepris de modifier ce règlement général et l’a renommé Règlement sur la...

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer