Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Biotechnologies : Pour des cosmétiques plus verts !

L’innovation en biotechnologie au service du secteur de la cosmétique était au cœur du colloque international organisé par Toulouse White Biotechnology [1] fin juin à Toulouse.

Dans le cadre du projet européen SUPERBIO, dont l’objectif est de développer les biotechnologies en soutenant les projets des PME européennes les plus innovantes, le colloque s’est centré sur la recherche de composés bio-sourcés et de molécules produites par des technologies respectueuses de l’environnement.

Plus de 100 participants internationaux, dont 10 acteurs implantés en région Occitanie (Clariant, Deinove, EnobraQ, Lallemand, Libragen, Micropep, Pili, Proteus, Seppic, Syntivia) étaient présents. Givaudan, Amyris, Evolva, BASM Blue International, SEPPPIC, Deinove, FC Développement, Neweaver ont quant à eux exposé leurs projets dans l’industrie cosmétique.

Le groupe Givaudan a ainsi présenté son procédé de fermentation de composés bio-sourcés pour produire de l’acide hyaluronique. Ce principe actif est très souvent utilisé pour ses bénéfices, notamment dans le maintien de l’hydratation de la peau.

Autre exemple présenté par la société montpelliéraine Deinove, avec les caroténoides. Ces composés, dont le marché mondial est estimé à 1,4 milliard $, sont utilisés par l’industrie cosmétique pour leurs propriétés anti-oxydantes et sont essentiellement produits par voie chimique. Deinove propose aujourd’hui une alternative naturelle, en développant des caroténoides issus de la fermentation d’une bactérie et à partir de composés bio-sourcés.

«  Les avancées récentes en biotechnologie répondent parfaitement aux attentes de ce secteur. En effet, elles permettent de substituer certains composés chimiques qui ont des propriétés indispensables (anti-oxydante, hydratante, etc.) par des composés bio-sourcés », soulignent les organisateurs.

Notes

[1] Toulouse White Biotechnology (TWB) est un démonstrateur pré-industriel sous tutelle de l’INRA, de l’INSA Toulouse et du CNRS. Son objectif est d’accélérer le développement des biotechnologies industrielles en facilitant les échanges entre la recherche publique et l’industrie. Il a pour vocation de contribuer à l’essor d’une bio-économie fondée sur l’utilisation du carbone renouvelable dans divers domaines (chimie-biochimie, matériaux, énergie…). Différents types de projets collaboratifs de recherche et développement sont proposés ainsi que des prestations de service personnalisées pour les entreprises.

© 2017 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Paris : Nouveau record de candidatures pour l’arbre de l’innovation

Avec plus de 170 produits candidats pour figurer parmi les produits exposés dans l’Innovation Tree, la prochaine édition du salon MakeUp in Paris - 20 et 21 juin 2019 au Carrousel du Louvre - s’annonce prometteuse. L’Innovation Tree, c’est une sélection des meilleures innovations reçues pour chaque salon (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

Romuald Vallée
Développer des ingrédients écoresponsables : transformer sans dénaturer

C’est une tendance qui ne fait que croître dans tous les domaines, y compris dans l’industrie cosmétique. L’éco-responsabilité est devenue un élément majeur dans le processus d’achat des consommateurs qui souhaitent que leurs choix aient un impact positif sur la société et l’environnement. Le business « vert », souvent interprété comme une « (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer