Pradip Bala

Pradip Bala

Premium Beauty News - Comment s’annonce cette prochaine édition ?

Pradip Bala - Sur 480 exposants, plus de 50% de l’offre sera renouvelée : autant de chances d’être surpris lors de sa visite ! En 2013, le salon accueillera plus d’une vingtaine de sociétés américaines et de nouvelles marques japonaises et coréennes, mais aussi des marques en provenance d’Afrique du Sud notamment sur l’espace Cosmeeting Color.

Pour beaucoup d’entreprises internationales, Beyond Beauty est une plate-forme de communication importante, considérée comme une étape incontournable dans une stratégie de développement à l´export.

Premium Beauty News - La découverte de petites marques émergentes a toujours été un des atouts de Cosmeeting ? Comment s’annonce la prochaine édition du Zoom ?

Pradip Bala - Elle s’annonce foisonnante en innovation ! Cette année le nombre de « zoomers » est en hausse de +38%. La découverte de petites marques émergentes est la force du salon Cosmeeting, particulièrement cette année avec la création de prix dédiés par catégorie (parfum, soin, make-up…) pour les Beauty Challenger Awards.

L’espace Zoom est un tremplin pour les petites marques en fort devenir, qui se lancent sur le marché des cosmétiques. Le cru 2013 propose des marques dédiées pour les femmes enceintes, pour les fumeuses, pour les femmes actives, mais les hommes ne seront pas en reste…

Premium Beauty News - Précisément, cette année le thème du BBLab, l’espace innovation du salon, sera la cosmétique pour hommes. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Pradip Bala - Le BBLab, véritable espace de réflexion sur les grandes problématiques et les enjeux des métiers de la cosmétique, propose cette année de nous tourner vers la beauté au masculin. Pour reprendre une image à succès : l’homme n’est pas une femme comme les autres ! L’offre de produits comme les espaces de ventes ne sont pas toujours en adéquation avec les vraies attentes des hommes en matière de beauté. Pourtant, la plus forte croissance toutes catégories de produits cosmétiques confondues, reste celle du segment ‘homme’ avec un potentiel de développement important, notamment dans les pays émergents. C’est pourquoi, le BBLab donnera cette année l’opportunité aux professionnels de la beauté, d’entrer dans l’univers complexe mais passionnant de la cosmétique, tant attendue des hommes.

Les ingrédients marins et minéraux seront également mis en avant sur cet espace.

Le BBLab rassemble 12 sociétés, 11 marques de cosmétiques pour hommes qui orneront le linéaire du futur, 2 cabinets d’étude Mintel et Information & Inspiration, une animation Make Up Homme animée par Toupie Make Up, et la mise en avant des exposants qui se trouvent sur le Parcours Vert du salon, ayant une démarche durable.

Cet espace a été scénographié par l’architecte Alfonso Maligno, spécialiste de l’agencement des pharmacies et spas d’exception.

Premium Beauty News - Quels seront les autres temps forts de l’édition 2013 ?

Pradip Bala - D’abord, le lancement de la Perfume Zone, un espace dédié à l’univers du parfum de la composition au flaconnage, jusqu’aux parfums prêts à être commercialisés, cette zone expose les métiers de la parfumerie, le tout relayé en salle de conférences par deux tables rondes.

Et bien sûr, encore et toujours la cérémonie des Beauty Challenger Awards. Participer aux Beauty Challenger Awards, c’est la certitude pour les marques de passer dans les mains expertes des acheteurs et distributeurs internationaux. Soixante membres du jury passent au crible les différentes marques candidates et leur attribuent une note finale. Parmi les membres du jury cette année des distributeurs aussi variés et prestigieux que : Space NK (UK), Sens Unique (FR), Aelia (FR), Beauty Habit (USA), SLJ (Japon), Silvaron (Estonie), Supercosmetics (Russie), Galeries Lafayette (FR), Cosmetics & Perfume Distribution (UAE), Beauty Bizz (Danemark), Hypoluxe (USA), Biomarket Organik (Turquie) …

Preuve de l’intérêt et de la crédibilité de cette compétition : 87% des nouvelles marques qui exposent sur le salon participent à la compétition. Une nouveauté cette année, les marques ont fourni un support vidéo de deux minutes décrivant leur histoire. Plus d’une cinquantaine de vidéos ont déjà été proposées aux jurés français lors des évaluations de juillet, le deuxième round pour les internationaux, aura lieu le premier jour du salon.

Sont toujours proposées aux visiteurs et exposants, plus d’une cinquantaine de conférences. Différentes agences de design et de communication (Fullsix, Design Way…), mais aussi des sociétés d’études de marché (Datamonitor, Mintel…), des consultants internationaux présenteront les tendances et décrypteront les attentes des consommateurs à travers le monde. Nous aurons cette année un grand thème à l’honneur, la Chine, sous tous les angles : consommateurs, produits, retail, réglementation, etc.

Premium Beauty News - Comment percevez-vous l’évolution du marché français ?

Pradip Bala - Le contexte économique général est difficile dans toute la zone euro. Mais la filière cosmétique, importante en France, résiste bien tant à l’export que pour la consommation intérieure, surtout sur des segments différentiants et grâce à l’innovation.

Le marché français évolue, avec notamment le développement d’enseignes indépendantes proposant soit des marques plus sélectives, soit des marques moins connues et avec un positionnement original. C’est le retour de la parfumerie indépendante que l’on pensait condamnée en France ! Ce phénomène, combiné à l’essor du commerce en ligne, est source de nouvelles opportunités pour les marques émergentes.