Nouvelle étape dans la concentration de la parfumerie sélective : les deux principaux réseaux d’indépendants, Beauty Success et Passion Beauté, ont décidé de regrouper leurs achats et de coordonner leurs plans de trade marketing au sein d’une société commune, Beauty Alliance France. Chacune des deux entités dispose de la moitié des parts de la nouvelle structure qui sera cogérée par Philippe Georges pour Beauty Success et Jean Pierre Dry pour Passion Beauté et pilotée par un comité de direction de huit personnes, quatre issues de Beauty Success et quatre de Passion Beauté.

Philippe Georges, Beauty Success - Jean Pierre Dry, Passion Beauté

Philippe Georges, Beauty Success - Jean Pierre Dry, Passion Beauté

Peser sur le marché

Cette alliance permet aux deux enseignes de dépasser les 10% de part du marché français. Selon les deux dirigeants, c’est le « seuil indispensable pour peser sur le secteur ».

L’union des deux enseignes, fait de Beauty Alliance France le 4e acteur du marché français, avec 11% de parts de marché en 2014, avec un parc de 450 parfumeries, dont 400 instituts de beauté, employant 2400 collaborateurs et un chiffre d’affaires cumulé estimé à 330 millions d’euros pour 2014. Il s’agit, de loin, du 1er réseau de détaillants indépendants.

Dans un contexte marqué par la récente acquisition de Nocibé par Douglas, qui a donné naissance au premier réseau succursaliste française par le nombre de points de vente, Beauty Success et Passion Beauté n’avaient probablement pas d’autre choix que de s’entendre sur cette « alliance du bon sens ». Aujourd’hui, les trois leaders de la parfumerie en France - Sephora, Nocibé-Douglas et Marionnaud, représentent 75% du marché et disposent tous d’une dimension européenne, voire mondiale. Beauty Success et Passion Beauté anticipent également une concurrence croissante du e-commerce et notamment de pure players du web, tels Amazon, dépourvus de toute boutique physique mais pas d’ambitions.

« La digitalisation des points de ventes, la mise en place d’un CRM performant, impliquent également de lourds investissements. Ce sont des enjeux capitaux sur lesquels il ne faut pas se laisser distancer, » ajoute Philippe Georges.

15% de part de marché en 2019

Beauty Alliance France devient par ailleurs membre de Beauty Alliance International, l’organisation qui fédère en Europe les réseaux de distributeurs indépendants allemands, autrichiens et suisses. En Allemagne, la Beauty Alliance regroupe 900 parfumeries, le second réseau derrière Douglas, et détient près de 22% de parts de marché.

Un succès qui a bien sûr inspiré Beauty Success et Passion Beauté dans la création de Beauty Alliance France. Face à leurs puissants concurrents, les deux enseignes entendent représenter une véritable alternative pour les marques, en capitalisant sur leurs points forts : la proximité, le sens du service et le sens de l’entreprenariat des membres du réseau. «  Nos deux réseaux sont surtout présents dans des villes moyennes ou petits et bénéficient d’une bonne complémentarité géographique. Bien implantés sur leurs territoires, nos entrepreneurs connaissent parfaitement leurs clientèle,  » souligne Philippe Georges.

Autant d’atouts qui permettent aux deux dirigeants de viser une croissance significative de leur part de marché à 15% en 2019, avec un chiffre d’affaires de 420 millions d’euros, contre environ 11% en 2014. Un objectif ambitieux qui pourrait bénéficier de l’obligation faite par l’Autorité de la Concurrence au nouvel ensemble Nocibé-Douglas de céder 38 points de vente (dont 25 en franchise). « La nouvelle Alliance serait heureuse de les accueillir en son sein, » affirment de concert les deux co-dirigeants.