Débora Gentil, Brand Communications and Training Manager, The Body...

Débora Gentil, Brand Communications and Training Manager, The Body Shop

Dans un contexte mondiale de surexploitation des ressources naturelles et alors que, selon la FAO [1], plus de 800 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde, un tiers de la nourriture produite au niveau mondial serait gaspillée. Une partie des aliments est jetée par les consommateurs eux-mêmes [2], mais l’industrie agro-alimentaire envoie également au rebus une part non négligeable de sa production, considérée comme non-conforme aux normes de commercialisation. Ce sont ces fruits et légumes de « second choix » que The Body Shop réutilise pour la formulation de sa nouvelle gamme de produits moussants pour le bain : Bath Blend.

« Nous utilisons depuis longtemps des fruits de ‘second choix’ dans certains de nos produits », explique Débora Gentil, Brand Communications and Training Manager de The Body Shop au Brésil [3], où la nouvelle ligne est disponible depuis juillet. « La purée de banane biologique issue du commerce équitable que nous utilisons depuis des années dans notre shampoing à la banane et, maintenant sous forme de mousse pour le bain, est ainsi fabriquée à partir de bananes de ‘deuxième choix’ ou de bananes produites par de petits agriculteurs équatoriens, qui ne seraient normalement pas vendues à l’export  », ajoute-t-elle. Il en va de même pour les autres fruits et légumes endommagés. « Nous recherchons toujours à nous appuyer sur cet héritage de la marque, en ligne avec l’intérêt croissant de nos clients pour la responsabilité sociale et environnementale ».

Avec des combinaisons d’ingrédients tels que la banane et huile d’avocat ou noix de coco et fruit de la passion, carottes et huile de pépins de mangue, ces nouveaux bains moussants sont inspirés des smoothies, des boissons fabriquées à partir d’un mélange de fruits et légumes frais.

« Nous voulions quelque chose qui aille au-delà d’un bain moussant normal, qui hydraterait et nourrirait la peau sèche avec des antioxydants naturels, des vitamines et des nutriments. Chez The Body Shop, nous sommes toujours guidés par les bienfaits des ingrédients naturels, donc un mélange de fruits et légumes pour le bain a du sens pour nous », souligne Débora Gentil.

Les ingrédients arrivent aux laboratoires sous forme d’huiles et d’extraits, prêts à être utilisés en toute sécurité. Certains d’entre eux sont des sous-produits de l’industrie alimentaire qui sont ainsi surcyclés. « L’huile de pépins de fraise utilisée dans notre bain moussant Berry est fabriquée à partir des restes de fabrication de gelées », explique-t-elle. « Les ingrédients cosmétiques de ce type contribuent à diversifier les débouchés des fournisseurs de fruits et légumes tout en assurant un bon usage économique des différentes parties des aliments ».

Selon Débora Gentil, les cosmétiques à base d’aliments upcyclés sont appréciés par les consommateurs car ils sont élaborés avec des ingrédients jugés nobles. « Depuis la création de la marque en 1976, nous recherchons dans le monde les meilleurs ingrédients éthiques pour créer des produits de beauté inspirés par la nature. Nous espérons continuer à trouver des moyens de plus en plus créatifs de réduire le gaspillage alimentaire ».

Les bains moussants sont conditionnés dans des emballages en plastique recyclable composés de 50% de plastique recyclé post-consommation (PCR). « La durabilité est dans l’ADN de The Body Shop et nous espérons qu’à chaque lancement, nous pourrons nous engager afin d’améliorer le monde », conclut-elle.