Éric Mervile, Directeur Général, Aircos

Éric Mervile, Directeur Général, Aircos

Premium Beauty News - Vous avez annoncez il y a tout juste un an la mise en service opérationnelle d’une nouvelle technologie développée en interne vous permettant d’injecter des produits de maquillage. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Éric Merville - Cette technologie utilisant nos deux savoir faire de formulateur et d’injecteur a été développée à 100 % en interne. Nous serons en production industrielle cette année pour des produits sur le marché en 2014. Ce nouveau procédé permet de ne pas « traumatiser » les ingrédients (notamment les pigments et les nacres ) et d’obtenir ainsi une douceur et une luminosité étonnantes.

Premium Beauty News - Vous serez présent dans quelques semaines à Make Up in Paris. Quels en seront les points forts en matière de gammes de produits ? En particulier concernant votre gamme printemps/été 2013 ?

Éric Merville - Entre autres innovations, Aircos présentera à l’occasion de ce salon ses nouvelles textures « Cashmere » issues du procédé IPM. Ces textures bénéficient d’un toucher incroyablement fin, soyeux et vaporeux. Elles pourront être déclinées tant pour le teint que pour les fards à paupières.

Premium Beauty News - Vous annonciez l’année dernière un renforcement de votre structure R&D ainsi que votre activité Full Service. Les mois qui viennent de s’écouler vous ont-ils donné raison ?

Éric Merville - En ce qui concerne la R&D, nous avons effectivement renforcé notre équipe afin de concilier l’innovation et le respect des engagements ; on sait en effet que ces deux qualités ne vont pas toujours bien ensemble ! En ce qui concerne le full service , le marché étant de plus en plus demandeur, il était logique que nous nous adaptions ; il faut rappeler que lorsqu’Aircos parle de full service, il s’agit de solutions 100% industrielles Aircos.

Premium Beauty News - Quels auront été les autres investissements industriels réalisés au cours de ces douze derniers mois et quels sont ceux programmés dans les mois qui viennent ?

Éric Merville - Dans notre usine d’injection, une ligne automatisée d’injection et d’assemblage de boîtiers a été développée en 2012. Pour l’usine de maquillage à Romorantin, 2012 a vu un fort accroissement de nos capacités de fabrication , de compactage et de coulage. 2013 est l’année de l’IPM avec le développement (en interne toujours) d’une machine automatisée à forte capacité.