Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Laurence Bacilieri

Aging or not Aging ?

Le temps n’est plus le même pour tous, entre chirurgie esthétique, cosméceutiques et le bonheur d’afficher sa maturité, chacun a désormais le choix de son âge ou de son anti-âge.

L’International Master Course on Aging Skin (IMCAS) vient de publier son rapport annuel concernant le marché mondial de la chirurgie et de la médecine esthétique pour 2014. Malgré la crise, le marché de l’Anti Age se porte très bien, il est même en croissance de + 14.3 %, soit un chiffre d’affaires mondial estimé à 5.7 milliards d’euros. C’est l’Asie qui enregistre la plus forte croissance avec 13.2 %, suivi de l’Amérique Latine 8%, puis les Etats Unis 7 % et enfin l’Europe avec 6%. En 2019, les Etats-Unis représenteront toujours 44 % du marché mondial, devant l’Asie 28 %, l’Europe 18 % et l’Amérique Latine 10 %.

Le marché des rides et des injections sont mondialement les actes les plus effectués que ce soit pour la partie haute du visage avec le Botox, ou avec l’Acide Hyaluronique pour la partie basse ce qui représente 38 % du chiffre d’affaire. La surprise pour 2014 concerne la croissance de + 8.2 % de la dermo-cosmétique, qui traduit un engouement justifié par la pertinence et l’efficacité des derniers lancements.

Quoi de neuf dans le monde des cosméceutiques ? Loin de s’opposer à la chirurgie, cet acteur essentiel permet, entre autre, de proposer des traitements de prévention et de suivi prescrits par le médecin. En effet, 43 % des patients suivent un traitement cosméceutique afin de préparer la peau à recevoir les traitements anti âge de première intention (injections, laser…) pratiqués par le médecin prescripteur. En deuxième intention, peelings, fillers et micro dermabrasion sont proposés aux patients. Les acquisitions Obagi, Skinmedica, Neocutis par les groupes leaders de la pharmacie Valeant, Allergan, Merz démontrent l’intérêt croissant pour ces traitements.

Surfant sur la vague de la médecine esthétique et de son succès auprès des consommatrices, les derniers lancements dermo-cosmétiques associent l’efficacité à la dimension plaisir.

Ainsi, Vichy vient de créer Idealia Skin Sleep, un soin de nuit qui recrée les effets visibles du sommeil profond réparateur de la peau. Une peau idéale au réveil, même quand les nuits sont courtes. Au cœur de la formule : 6 actifs, 1 complexe et une texture baume-gel. Car s’il est bien connu que quelques nuits écourtées accentuent l’air « fatigué », à long terme le manque de sommeil expose les femmes à un vieillissement cutané prématuré. Ce déficit de repos perturbe le fonctionnement des hormones et bouleverse les rythmes biologiques.

De son coté, L’Oréal Paris vient de lancer Revitalift Volume Filler qui corrige la perte en volume de la peau et corrige les signes du vieillissement. Sa formule contient une concentration exceptionnellement élevée d’ingrédients repulpant tels que l’Acide Hyaluronique et le Fibroxyl, qui offrent une solution efficace contre l’amincissement de la peau et la perte de volume.
Dr Brandt lance le Needles no more, un soin antirides relaxant à effet immédiat qui cible la contraction du muscle pour relaxer le visage et lisser les rides d’expression. Et qui, selon la marque, empêche la réapparition de nouvelles rides et le tout sans aucune injection !

Mais malgré tout, il reste encore de la place pour celles qui se sentent bien dans leur âge, comme ces 70 portraits de femmes de 50 ans dans la splendeur de leur maturité présentées dans le magnifique livre « Natures de femmes » du Dr Philippe Evenou, dermatologue, financé par Christian Dior (édition Gourcuff Gradenigo).

Laurence Bacilieri - Cosmetic Ressources

Portfolio

© 2015 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
A propos de Laurence Bacilieri
Laurence Bacilieri

Laurence Bacilieri est depuis plus de 30 ans une experte de l’industrie cosmétique. Parmi ses expériences, elle a été journaliste pour la presse spécialisée, expert beauté pour une émission de télévision américaine, et consultante senior pour Mintel Group. Elle est titulaire d’un MBA de l’Université Columbia et parle couramment anglais et français.

100% centrée sur la veille marchés en cosmétique, elle a créé Cosmetic Ressources, un cabinet de conseil en Marketing Intelligence spécialisée dans la beauté, des nouvelles tendances produits et la connaissance des consommateurs.

Elle aide les entreprises à triompher de leurs défis de développement produits et marketing.

Site de l’agence :
http://cosmeticressources.org

Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer