Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Achats beauté de Noël : les Françaises plus attentives aux ingrédients qu’aux labels ?

La beauté green - comprendre les cosmétiques naturels, bio, ou ceux dits « clean » - a le vent en poupe et pourrait apparaître comme le cadeau idéal à l’occasion des fêtes de fin d’année. Pourtant, les décisions d’achats en la matière sont plus complexes qu’il n’y paraît, si l’on en croit les résultats d’une enquête réalisée par Birchbox [1], le spécialiste des box beauté.

35% des Françaises adoreraient recevoir un produit de beauté green à Noël, (...)

35% des Françaises adoreraient recevoir un produit de beauté green à Noël, selon un sondage Birchbox. (Photo : © Wavebreakmedia / Istock.com)

Le sondage, rendu public mercredi 27 novembre, révèle que plus d’un tiers des Françaises (35%) seraient ravies de découvrir un essentiel beauté green au pied du sapin et que plus d’une femme sur deux (52%) ne serait pas contre un cadeau beauté green à Noël sans pour autant le réclamer. Seuls 12% affirment être totalement réfractaires à ce type de présent.

En revanche, les femmes qui comptent offrir un cadeau beauté à l’occasion des fêtes de fin d’année n’opteront pas vraiment pour ce type de présent, seule une minorité (10%) fera le choix du green. En fait, plus des deux tiers des acheteuses potentielles déclarent qu’elles prêteront attention à la formule des produits, mais ne s’empêcheront pas d’acheter des cosmétiques dits « conventionnels ».

En début d’année, un autre sondage réalisé par Birchbox auprès de sa communauté montrait un intérêt croissant pour la beauté green, accompagné d’une volonté de simplifier sa routine beauté. La beauté dite green apparaissait alors très corrélée à la nature des ingrédients contenus dans la formule. Trois sondées sur dix affirmaient lire systématiquement la liste des ingrédients, 52% régulièrement, et seules 18% des femmes affirmaient ne jamais la lire.

Les cosmétiques, stars de Noël

D’une façon plus générale, les produits de beauté demeurent un présent apprécié par les femmes à Noël. Près de huit Françaises sur dix (78%) affirment aimer recevoir ce type de cadeau et n’être jamais déçues lorsqu’elles découvrent de la beauté au pied du sapin. Dans la majorité des cas, elles le reçoivent d’un membre de leur famille (90%) ou de la part de leur cher et tendre (49%).

Les femmes interrogées ont elles aussi l’intention d’acheter de la beauté à leurs proches pour les fêtes de fin d’année, pensant majoritairement à leur mère (59%) et à leur soeur (44%). Notons toutefois que près d’un quart des sondées (24%) en offrira également à son compagnon.

Quel budget sera consacré cette année aux cadeaux beauté ? Toujours selon Birchbox, seules 7% des Françaises prévoient de dépenser plus de 70 euros pour des cosmétiques, contre 43% qui y consacreront un budget compris entre 15 et 30 euros, et un tiers entre 30 et 50 euros. Le tout sera notamment destiné à acheter un coffret de soins corporels, une palette de make-up, ou encore un rouge à lèvres.

Premium Beauty News avec AFP/Relaxnews

Notes

[1L’enquête « Noël en Beauté », a été réalisée par Birchbox en novembre 2019 auprès de 1.360 femmes françaises issues de la communauté Birchbox réparties dans cinq catégories d’âges allant des moins de 25 ans aux plus de 55 ans.

© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Los Angeles et Luxe Pack Los Angeles ouvrent leurs portes aujourd’hui

Les deux événements ouvriront officiellement leurs portes les 11 et 12 février au Los Angeles Convention Center. MakeUp in Los Angeles, est dédié aux produits de beauté et cosmétiques, aux tendances et à la formulation, tandis que Luxe Pack Los Angeles se concentre sur les solutions d’emballage de luxe et haut de gamme pour parfums et (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Émilie Coppermann
Le bouquet floral revient sur le devant de la scène

Tout comme la mode est un éternel recommencement, la parfumerie fonctionne également par cycles. Et la floralité ne déroge pas à la rêgle. Essence de la féminité, elle revient aujourd’hui moins invasive que dans les années 80, comme c’était le cas par exemple avec Poison de Christian Dior. À la fin des années 90, les floraux ont alors laissé (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer