Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

IFRA : les parfums contrôlés ont tout bon

Les 50 produits parfumés contrôlés par l’International Fragrance Association (IFRA) lors du cinquième cycle de son programme de conformité (mai 2010 à mai 2011) se sont tous révélés conformes au Code de pratique de l’organisation.

Les produits testés ont été choisis au hasard parmi un échantillon de 450 produits commercialisés dans dix pays différents. L’analyse des produits a été réalisée par un organisme indépendant, Eurofins Scientific, un groupe international de laboratoires.

Pour Pierre Sivac, Président de l’IFRA, «  ce cinquième cycle de notre programme de conformité a une fois de plus démontré que les normes étaient respectées par les membres de l’IFRA et l’industrie de la parfumerie en général. Notre objectif à l’IFRA est d’assurer l’innocuité des parfums pour le consommateur et l’environnement. »

Le but du programme de conformité de est de garantir à ce que le Code de pratique de l’IFRA soit pleinement respecté et appliqué. Il consiste à analyser un ensemble de produits de consommation pour déceler la présence des ingrédients de parfums réglementés par les normes de l’IFRA. Les produits sont choisis au hasard parmi différentes catégories : parfums, produits de beauté, articles de toilette, produits ménagers dans dix pays membres de l’IFRA choisis au hasard chaque année.

Le Code de pratique de l’IFRA vis principalement à garantir l’innocuité des parfums utilisés dans les biens de consommation. Des amendements au Code sont publiés, au besoin, chaque année, en fonction des nouveaux développements scientifiques, notamment dans le cadre des travaux de l’Institut de recherche pour les matériaux de parfum (RIFM). [1] Ils comprennent soit de nouvelles restrictions d’utilisation, soit des modifications apportées aux restrictions d’utilisation existantes.

Il y a deux ans, le troisième cycle de contrôle du programme de conformité (mai 2008 à avril 2009), avait permis de détecter, dans l’un des échantillons, une substance parfumante récemment interdite.

Voir en ligne : www.ifraorg.org

Notes

[1] Le RIFM a été formé en 1966 dans le but d’analyser, d’évaluer et de diffuser des données scientifiques, de coopérer avec les organismes officiels et d’encourager l’application de normes de sécurité pour l’utilisation des ingrédients de parfumerie.

© 2011 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer