Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Sociétés & industrie

2009-2019 : Le Groupe Weckerle fête à Eislingen dix années de croissance de son activité full-service

Petit retour en arrière… En 2009 le Groupe Weckerle reprend l’usine d’Eislingen, qui appartient à l’époque à la société Dr. Scheller Cosmetics AG, ce qui lui permet d’entrer en force sur le marché du « Full Service » en cosmétique. Deux ans après en 2011, Thomas Weckerle, CEO, expliquait à Premium Beauty News constate que cette reprise, qui pouvait apparaître comme un pari risqué, était déjà un vrai succès. Le point dix ans après avec les deux directeurs généraux Randolf Lehmann-Tolkmitt et Bernhard Starzer.

Randolf Lehmann-Tolkmitt et Bernhard Starzer et Thomas Weckerle (au centre)

Randolf Lehmann-Tolkmitt et Bernhard Starzer et Thomas Weckerle (au centre)

L’usine a été intégrée avec succès dans le Groupe dont tous les savoir-faire ont été mis à disposition des différents clients à travers le monde. « Nous utilisons nos propres technologies pour mettre au point des gammes de produits innovants et nos clients en sont très satisfaits », expliquait à l’époque Thomas Weckerle, CEO, « Et puis le full service est devenu une activité incontournable et durable », soulignait-il.

Dix ans déjà !

Toute l’équipe de l’usine d’Eislingen (250 personnes) peut être fière du chemin parcouru. La croissance de cette activité full service a été particulièrement forte au cours de ces cinq dernières années en progression de plus de 40 %. Premier segment « produit » toutes catégories, la fabrication de rouges à lèvres suivie par celles des mascaras, fonds de teint et produits skincare.

« Au cours de ces dernières années, nous avons repositionné à la fois nos produits et notre stratégie de développements », explique Randolf Lehmann-Tolkmitt « Il s’agissait aussi de rééquilibrer notre portefeuille clients en faisant les bons choix ». Des décisions qui ont payé. D’autant que, parallèlement, le groupe a investi en Recherche et Développement (15 personnes aujourd’hui), en matériel de conditionnement et en bâtiments de stockage qui peuvent contenir aujourd’hui 5500 palettes. C’est d’ailleurs la première usine à avoir intégrer en juillet dernier la toute nouvelle machine de conditionnement de multi sticks appelée « MS3 », développé par Weckerle Machines. Une série d’investissements qui concerne à peu près tous les types de conditionnement dont récemment le remplissage de pots. L’activité « poudre » n’est pas en reste non plus. « Notre volonté est également d’aller plus dans cette catégorie de produits ainsi que sur celle du skincare », précise Bernhard Starzer. Parmi les autres atouts de cette unité d’Eislingen, son savoir-faire et sa notoriété en matière de fabrication et de conditionnement de produits naturels et de dentifrices.


« Nous nous concentrons sur les cosmétiques naturels car, pour nous, ce n’est pas une tendance mais une philosophie », souligne Randolf Lehmann-Tolkmitt. Profitant de leur savoir-faire de longue date, Weckerle Cosmetics est en mesure de créer des produits spécifiques et certifiés pour ses clients. En termes de certification, le site a placé la barre très haut, puisqu’il détient les Certifications IFS et Ecovadis Gold. L’engagement en matière de durabilité se traduit également par le fait que Weckerle Cosmetics est certifiée Entreprise Climatiquement Neutre.

Jean-Yves Bourgeois

Portfolio

© 2019 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Remi Pulverail
Crise en Haïti : La filière vétiver sous haute tension

Que dire de ce pays qui se débat depuis des années entre catastrophes naturelles, pouvoir politique déliquescent, aide internationale mal gérée et inefficace, et des conséquences pour le monde du parfum ? Sans remonter à l’histoire de la colonisation, Haïti a souffert dans les années récentes de plusieurs phénomènes qui ont aggravé une (...)

en savoir +
Webinaires
E-boutique - Dernières publications
Sécurité des produits cosmétiques. Biélorussie, Kazakhstan et Russie
200.00 € HT
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine
200.00 € HT
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine - Partie 1
135.00 € HT
Retour en haut ↑

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer