Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Brèves

Unilever Ventures entre au capital de Gallinée, pionnier de la protection du microbiome

Marie Drago a créé Gallinée à Londres en 2016

Marie Drago a créé Gallinée à Londres en 2016

Gallinée, la jeune marque pionnière des soins pour la peau construits autour de la protection du microbiome cutané, vient de conclure un tour de table majeur avec la participation d’Unilever Ventures.

Fondée à Londres en 2016 par Marie Drago, une pharmacienne française qui travaillait depuis une quinzaine d’années pour des marques de skincare, Gallinée s’est inspirée de l’histoire personnelle de sa créatrice, affectée par une maladie auto-immune et son désir de créer des produits qui protègent les « bonnes bactéries » de la peau. Sa thèse en pharmacie a été à la base de la combinaison brevetée de probiotiques, prébiotiques et postbiotiques qui constitue le cœur de la gamme Gallinée.

Gallinée cible l’écosystème protecteur de la peau - le microbiome - grâce à un complexe de prébiotiques, de probiotiques et d’acide lactique, basé sur les dernières recherches en microbiologie. Conçue pour les peaux sensibles - et aujourd’hui testée avec succès pour les peaux sujettes à l’atopie -, la gamme est disponible depuis le mois d’avril 2016 chez Harvey Nichols et est désormais disponible dans de grands magasins et des pharmacies en France et au Royaume-Uni, ainsi qu’en ligne. Elle sera bientôt disponible chez Zalando en Allemagne et QVC France, tout en poursuivant la construction d’une solide base de fans et de followers parmi les consommateurs et les professionnels de la beauté.

« Nous avons été impressionnés par le niveau d’innovation et de cohérence de Gallinée. Il est rare de trouver de si jeunes marques offrant une aussi bonne combinaison de science et maketing orienté client », explique Anna Ohlsson-Baskerville, directrice chez Unilever Ventures.

Cet investissement représente la toute première incursion d’Unilever Ventures dans les produits ciblant le microbiome, une des principales tendances beauté en 2018 et une révolution majeure dans le secteur de la santé et de la recherche en dermatologie pour le traitement de l’acné et de l’eczéma et d’autres troubles.

« Je suis ravi d’accueillir Unilever Ventures en tant qu’investisseur », a déclaré Marie Drago. « C’est un grand honneur pour une jeune entreprise, et leur expertise nous sera précieuse. Cela nous permettra de continuer à innover dans le domaine du microbiome grâce à de nouvelles études et de nouveaux produits, d’étendre nos activités en ligne et de nous développer sur de nouveaux marchés, en particulier aux États-Unis. »

L’investissement d’Unilever Ventures, conjointement à d’autres partenaires stratégiques, permettra à Gallinée de développer son équipe, d’élargir sa gamme et de financer sa R&D. Gallinée prévoit de doubler ses ventes en e-commerce, d’embaucher un responsable expérimenté de ce canal et d’étendre ses ventes au détail à l’échelle mondiale.

Portfolio

© 2018 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
spip-vignette

MakeUp in Seoul dévoile son programme de conférences

Encore un mois d’ici MakeUp in Seoul ! Le salon B2B dédié à la chaîne d’approvisionnement maquillage se tiendra à l’hôtel Conrad de Séoul les 15 et 16 avril. LUNDI 15 AVRIL 2019 10h15 - 11h00 : The future of Beauty 2020 Conférence par Charlie Clark, spécialiste des tendances, WGSN Mindset 11h30 - 12h15 : Trends : Color Wave by Beautystreams (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Réduire l'empreinte environnementale du packaging beauté - 2e Partie : Les défis

Gérald Martines
Réduire l’empreinte environnementale du packaging beauté - 2e Partie : Les défis

Les acteurs de la beauté sont engagés dans de nombreuses initiatives visant à réduire l’impact environnemental des packs, mais la piste de la réutilisation - bien qu’a priori très prometteuse - semble sous-exploitée. Après avoir présenté les enjeux de la réduction de l’impact environnemental des emballages, la deuxième partie de cet article (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer