Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

La tendance Athleisure atteint le maquillage

Aujourd’hui, la question de la tenue à porter pendant les séances de sport n’est plus limitée à l’habillement ; la croissance récente de catégories clés du maquillage coïncide avec la popularité croissante de cette catégorie dans les gymnases, révèle The NPD Group.

Aux États-Unis, les ventes de maquillage de prestige ont augmenté de 11% pour s’établir à 7,6 milliards de dollars au cours des 12 mois se terminant en février 2017.  Photo : © Eugene Partyzan / shutterstock.com

Aux États-Unis, les ventes de maquillage de prestige ont augmenté de 11% pour s’établir à 7,6 milliards de dollars au cours des 12 mois se terminant en février 2017. Photo : © Eugene Partyzan / shutterstock.com

Aux États-Unis, les ventes de maquillage de prestige ont augmenté de 11% pour s’établir à 7,6 milliards de dollars au cours des 12 mois se terminant en février 2017. Ce chiffre représente plus de 80% du total des gains de l’industrie [1], selon le cabinet d’études de marchés The NPD Group. La croissance des fonds de teint, des primers et des produits destinés aux sourcils et aux lèvres, ainsi que celle des produits formulés pour être durables et imperméables, participent à cette tendance.

Une société obsédée par l’image

« Dans la société actuelle axée sur l’image, il faut faire de plus en plus d’efforts pour garder un air ‘naturel’ et pour rester parfaite pratiquement 24 heures sur 24, » explique Karen Grant, global beauty industry analyst chez The NPD Group. « Avec l’importance accrue accordée à l’apparence, une opportunité s’ouvre pour les fabricants et les détaillants de répondre aux besoins de consommateurs à la recherche de produits de beauté capables de supporter les rigueurs d’une vie active - y compris lors d’une séance de sport - afin d’afficher leur meilleur visage avant, pendant et après l’entrainement. »

La catégorie la plus dynamique du secteur beauté

Aux États-Unis, les ventes de fonds de teint ont progressé de 8% au cours de cette période, grâce aux fonds de teints longue tenue et à ceux offrant des bénéfices supplémentaires. Les ventes de fonds de teint longue tenue ont augmenté de 13%, tandis que les fonds de teint de base sont en baisse. Les ventes de correcteurs ont augmenté de 17% et celles de poudres de 7%, cette dernière catégorie devançant maintenant les ventes de blush. Enfin, la croissance des produits de maquillage pour les yeux s’est accélérée à 31% et les ventes de maquillage pour les lèvres ont augmenté de 18%.

Selon The NPD Group, les ventes ont notamment progressé pour les produits conçus spécifiquement pour aider le maquillage à durer plus longtemps. Les ventes de primers pour le visage (+16%), les yeux (+6%), et même les lèvres (+23%) ont toutes progressé. Le mascara waterproof (+16%) et les eye-liners (+7%) ont permis la croissance de leurs catégories respectives. Enfin, pour se rafraîchir après une séance d’entraînement, les ventes de shampoings secs ont augmenté de 66% [2].

Notes

[1] Source : The NPD Group, Inc. / U.S. Prestige Beauty Total Measured Market (données à 12 mois se terminant en février 2017)

[2] Données The NPD Group pour la catégorie de soin de prestige. L’analyse du est basée sur une recherche manuelle de produits décrits comme shampooings secs.

© 2017 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

L’Olfactorama 2017 : et les gagnants sont …

Les lauréats de la 5e édition du Prix de l’Olfactorama sont maintenant connus ! Les membres de l’association dédiée à la valorisation artistique de la création olfactive ont remis leurs prix annuels lors d’une cérémonie organisée mercredi 5 juillet à l’hôtel Méridien Etoile en prolongement de la 1ère édition du Fragrance Innovation Summit. Et les (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
US retail : Apocalypse ou evolution ?

Laurence Bacilieri
US retail : Apocalypse ou evolution ?

Le retail américain subit une chute constante de chiffre d’affaires et se voit profondément modifié par la mise en faillite de 3 500 magasins sans compter les difficultés que rencontrent Macys, Sears & K-Mart. À l’instar du secteur bancaire, les grands acteurs du retail restructurent très rapidement leurs réseaux de points de vente en (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer