Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Ingrédients & formulation

« La photo-protection trouve des applications dans de nombreuses allégations cosmétiques, » Christophe Paillet, Exsymol

À l’occasion de la dernière édition du salon in-cosmetics Global, qui s’est tenu à Londres du 4 au 6 avril 2017, Exsymol, concepteur et fabricant d’actifs cosmétiques basé à Monaco, a présenté une nouvelle molécule photo-protectrice ainsi qu’une série de nouveaux résultats d’études. Revue de détails avec Christophe Paillet, directeur de la Communication.

Christophe Paillet, Exsymol

Christophe Paillet, Exsymol

Premium Beauty News - Vous avez lancé un nouvel actif photo-protecteur lors de la dernière édition d’in-cosmetics. La protection de la peau contre les agressions extérieures a été l’une des principales tendances du dernier in-cosmetics. Comment se positionne la photo-protection dans ce contexte ?

Christophe Paillet - C’est un thème transversal qui trouve des applications dans de nombreuses allégations cosmétiques comme l’antivieillissement, le solaire, ou l’anti-pollution. Autant de revendications qui sont très recherchées par les consommateurs.

C’est en nous inspirant du naturel, que nous avons mis au point et breveté une molécule bio-supérieure : SOLEXYL®. Il s’agit d’un dérivé conjugué de l’acide thiomethylpropénoïque, isomère de l’Entadamide A présent dans des lianes tropicales. L’actif est capable à la fois de jouer un rôle de photoprotecteur à la manière des chromophores naturels (mélanine, tryptophane, acide urocanique...) mais aussi d’éviter les effets indésirables de type vieillissement prématuré, inflammation, immunosuppression... souvent générés par ces chromophores naturels. Nos tests ont notamment montré ses remarquables capacités photoprotectrices, anti-oxydantes et anti-inflammatoires permettant de positionner ce nouvel actif sur le créneau de l’anti-immunosuppression.

Premium Beauty News - On a remarqué lors de cette édition d’in-cosmetics une attention particulière à toutes les sources d’agression externes comme internes.

Christophe Paillet - Il est de plus en plus admis que l’apparence de la peau est en grande partie le résultat d’agressions extérieures mais aussi intérieures, toutes génératrices de stress plus ou moins chronique. C’est pourquoi notre implication dans le domaine de l’impact du stress psychologique au niveau cutané se renforce.

Une nouvelle étude sur Epidermosil®, un silanol (silicium organique stabilisé par l’acide hyaluronique de bas poids moléculaire), nous a permis de montrer son efficacité contre les effets du stress psychologique sur l’épiderme, par exemple l’atrophie et la dermatoporose. Cet actif agit grâce à un mécanisme original : une action sur le hyalurosome, véritable machinerie productrice d’acide hyaluronique, et régulateur de la croissance cellulaire.

Premium Beauty News - Quels ont été les autres grands axes de votre participation à in-cosmetics 2017 ?

Christophe Paillet - Nous avons choisi de mettre en lumière notre expertise dans le domaine corporel avec une revue de nos concepts et actifs amincissants et raffermissants, et en détaillant les derniers résultats obtenus avec un extrait d’algue rouge à effet lipolytique et anti-adipogénèse, impliqué particulièrement dans les phénomènes anti-yoyo.

Nous avons également mis en avant notre offre en dermocosmétique, un autre segment en forte croissante, avec de nouvelles données dans le domaine de la cicatrisation - notamment des résultats obtenus en scratch test sur des modéles kératinocytaires ou fibroblastique - sur des actifs tels que Glistin® ou Epidermosil®, prélablement valorisés pour un positionnement cosmétique plus traditionnel.

Dans le domaine de l’anti-âge, nous avons présenté les résultats d’une récente étude clinique visant l’effet anti-âge global, contour des yeux et anti-rides. Cette étude a montré les bienfaits synergiques apportés par une association entre MeiYanoL® et Algisium®. MeiYanoL®, un extrait de fleurs de sureau noir agissant par un mécanisme original sur les cernes et les poches, a été introduit pour la première fois en 2015. MeiYanoL était d’ailleurs un des thèmes présentés sur notre pod du Sustainability Corner consacré à la politique RSE. De son côté, Algisium® est un incontournable depuis plusieurs décennies en matière d’activité restructurante et raffermissante.

Enfin, nous avons également présenté un nouvel ajout à notre offre anti-âge avec OLEOSTERINES® HOUBLON, une fraction insaponifiable de houblon qui regalbe l’ovale du visage par un effet de “V-reshaping” dû principalement à un mécanisme adipogène évitant le creusement caractéristique du vieillissement facial.

Propos recueillis par Vincent Gallon

© 2017 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Au total 42 sociétés ont présenté cette année 87 produits.

MakeUp in Paris 2017 : Un nombre record d’innovations en vue

Le concours Innovation Tree Products, organisé chaque année par MakeUp in Paris a reçu un nombre record de candidatures. Ce sont au total 42 sociétés [1] qui ont présenté cette année 87 produits. Les produits sélectionnés par le jury seront présentés comme chaque année sur l’arbre de l’innovation installé sur le salon. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Tendances emballages : Le bois au-delà des limites

Quadpack
Tendances emballages : Le bois au-delà des limites

Aucun matériau d’emballage ne flatte les sens mieux que le bois. Vous pouvez le toucher, le sentir et admirer sa belle texture, un cadeau de la nature. Dans cette série de planches d’inspiration, les designers de Quadpack vous donnent des idées et vous informent sur les tendances pour l’utilisation de ce matériau naturel, avec un nouveau (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer