Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Environnement

L’Oréal définit ses objectifs de développement durable pour 2020

Des produits et des processus plus durables, des outils d’évaluation et un partage des fruits de la croissance : Jean-Paul Agon, Président Directeur Général de L’Oréal, a présenté les engagements de durabilité du géant français des cosmétiques à l’horizon 2020. Objectif : concrétiser son ambition de croissance tout en réduisant son impact.

Jean-Paul Agon, Président Directeur Général de L’Oréal

Jean-Paul Agon, Président Directeur Général de L’Oréal

Comment tenir ses engagements en matière de croissance, à savoir séduire un nouveau milliard de consommateurs dans le monde, tout en réduisant son impact environnemental ? C’est tout l’enjeu de “Sharing Beauty With All”, la feuille de route qui détaille les engagements et objectifs de L’Oréal en matière de développement durable.

Des produits durables et désirables

Pour produire plus avec moins d’impact, L’Oréal veut proposer des produits qui soient à la fois durables et désirables. Pour cela, le groupe s’engage à améliorer ses pratiques tout au long de sa chaîne de valeur, de la recherche à la production, tout en partageant sa croissance avec les communautés qui l’entourent.

« En accélérant nos progrès en matière d’innovation durable, en capitalisant sur nos marques pour informer les consommateurs, nous les sensibiliserons aux impacts environnementaux et sociétaux et encouragerons ainsi une consommation
plus durable,
 » affirme Jean-Paul Agon.

Ces engagements sont le fruit de deux années de concertation avec différentes parties prenantes à travers le monde.

Quatre domaines

En pratique, la feuille de route « Sharing Beauty With All » couvre quatre grands types d’engagements.

Il s’agit d’abord pour L’Oréal d’innover durablement. D’ici 2020, 100 % des produits développés par L’Oréal devront démontrer un impact environnemental ou social positif. « À chaque fois que nous inventerons ou rénoverons un produit, nous améliorerons son profil environnemental ou sociétal, » annonce le groupe.

Cela signifie que le nouveau produit répondra positivement à l’un au moins des exigences suivantes :

  • la nouvelle formule réduit son empreinte environnementale (notamment son empreinte eau),
  • la nouvelle formule utilise des matières premières renouvelables, issues de ressources durables ou de la chimie verte,
  • le profil environnemental du nouveau packaging est amélioré,
  • le nouveau produit a un impact sociétal positif.

Deuxième objectif clef pour le groupe : produire durablement. « D’ici 2020, nous aurons réduit notre empreinte environnementale de 60%, tout en apportant la beauté à un milliard de nouveaux consommateurs, » affirme-t-on chez L’Oréal.

Pour cela le groupe se fixe d’ambitieux objectifs de réduction des déchets, des émissions de CO2 et de consommation d’eau. Mais, comme l’ont démontré certains de ses concurrents, cela peut aussi coïncider avec une meilleure performance économique.

L’Oréal souhaite aussi contribuer au changement des modes consommation. Pour les inciter à consommer durablement, le groupe donnera à tous les consommateurs de produits L’Oréal des informations détaillées sur leur impact environnemental. Un outil d’évaluation établira ainsi le profil environnemental et sociétal de tous les nouveaux produits.

Enfin, L’Oréal s’engage à partager la croissance. C’est ainsi que d’ici 2020, tous les salariés du groupe auront accès, où qu’ils se trouvent dans le monde, à la couverture santé, à la protection sociale et à la formation.

L’Oréal s’engage par ailleurs à ce que tous ses fournisseurs stratégiques participent à son programme de développement durable. Tous seront évalués et sélectionnés sur la base de leurs performances sur le plan sociétal et environnemental. L’Oréal les aidera à auto-évaluer leur politique en matière de développement durable et leur donnera accès à des outils de formation.

De plus, d’ici 2020, L’Oréal veut permettre à plus de 100 000 personnes issues de communautés en difficultés sociales ou financières, d’accéder à un emploi. Le groupe s’appuiera pour cela sur différents programmes destinés aux personnes handicapées ou aux groupes sociaux-ethniques sous-représentés.

L’Oréal, qui avait jusque là communiqué sur des programmes et des objectifs partiels, propose donc un schéma global et ambitieux, à l’instar de ses principaux concurrents mondiaux, Procter & Gamble et Unilever.

V.G.

© 2013 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Luxe Pack a annoncé le transfert de son édition new-yorkaise au Javits Center dès l'édition 2019

Luxe Pack se prépare pour sa 2e édition à Los Angeles et annonce un nouveau lieu à New York

Avec le lancement réussi de son extension en Californie, 2018 a été une année capitale pour Luxe Pack, le salon professionnel B2B dédié aux emballages de luxe. L’événement reviendra à Los Angeles pour une deuxième édition les 27 et 28 février 2019, se plaçant ainsi officiellement sur la carte des événements professionnels de la côte ouest. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Les nouveaux centres de bien-être à Londres

Emmanuelle Bassmann
Les nouveaux centres de bien-être à Londres

Dans la frénésie du monde actuel, nous avons un besoin croissant de trouver de l’espace et du calme, de nourrir notre corps avec une alimentation saine, de trouver un équilibre émotionnel et, bien sûr, de rester beaux. Les consommateurs continuent à rechercher une vie meilleure et à adopter une approche plus holistique de la beauté. Alors (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer