Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Ingrédients & formulation

Des polyphénols extraits de baies nordiques pourraient avoir un effet antimicrobien sélectif, selon une étude finlandaise

Le Centre de recherche technique de Finlande (VTT) a développé une nouvelle méthode pour récupérer les substances actives des sous-produits de l’industrie du jus de fruit. L’organisme finlandais s’est concentré sur l’extraction d’ingrédients naturels antimicrobiens et antioxydants issus de l’enveloppe des graines. Les nouveaux actifs pourraient avoir des effets sélectifs sur les nombreux microbes qui habitent la peau humaine.

Un kilo de baies donne 10 grammes de fractions d’enveloppe de graines. VTT a fabriqué une gamme de produits d’essai à partir d’enveloppe de graines, qui ont reçu des commentaires extrêmement positifs de la part des clients.

Un kilo de baies donne 10 grammes de fractions d’enveloppe de graines. VTT a fabriqué une gamme de produits d’essai à partir d’enveloppe de graines, qui ont reçu des commentaires extrêmement positifs de la part des clients.

Lors de la fabrication de jus de fruits, l’industrie alimentaire produit de grandes quantités de tourteaux [1] contenant différents résidus riches en composés utiles pour la peau, tels que les polyphénols connus pour leurs propriétés antimicrobiennes et antioxydantes. Jusqu’à présent, l’industrie s’est largement limitée à l’extraction d’huile à partir des graines contenues dans les tourteaux. Malgré le potentiel de nouveaux concepts, aucun autre produit à forte valeur ajoutée n’est actuellement fabriqué à partir de ces tourteaux. C’est pourquoi le VTT a recherché le moyen d’extraire les actifs des sous-produits de l’industrie du jus de fruits, et plus particulièrement des graines de baies nordiques.

Extraction durable

Concrètement, le VTT a développé diverses méthodes pour extraire et enrichir ces actifs.

Pour les baies dotées de grandes graines et de fruits variés, une méthode spécifique de ponçage peut être utilisée. Ainsi, 20% du poids d’une graine de plaquebière [2] peut être poncé à l’aide de cette méthode pour récupérer l’enveloppe. « Un kilo de baies donne 10 grammes de son (l’enveloppe de la graine), mais une petite quantité est suffisante pour les produits cosmétiques, » explique le centre.

Ensuite, les substances actives contenues dans l’enveloppe des graines sont extraites à l’aide de la technologie d’extraction hydrothermale. « L’ensemble du processus est exempt d’agents toxiques ou de solvants », affirme le VTT. Le produit final se présente normalement sous la forme de fractions légères, poudreuses, hydrosolubles et de qualité alimentaire. Après le ponçage, l’huile contenue dans les graines restantes peut encore être extraite. VTT a optimisé et breveté le processus pour une large variété de graines de baies.

Les composés utiles des baies à petites graines, comme les myrtilles, peuvent être extraits à l’aide d’une méthode de broyage humide également développée par VTT.

Actifs antimicrobiens naturels

L’une des propriétés les plus intéressantes des substances extraites des graines de baies est leur capacité à prévenir la croissance de microorganismes nuisibles. En effet, les recherches menées par VTT montrent que ces nouveaux actifs peuvent avoir des effets sélectifs sur les nombreux microbes habitant la peau humaine.

« Les enveloppes de graines de baies contiennent de grandes quantités de composés antimicrobiens qui peuvent aider à maintenir un équilibre microbien naturel sur la peau, en empêchant la croissance de microbes nuisibles tandis que les micro-organismes bénéfiques prospèrent. Cela repose sur la façon dont la nature protège les graines contre des menaces telles que les champignons », explique Riitta Puupponen-Pimiä, scientifique principal chez VTT.

« Nous avons étudié la façon dont les micro-organismes qui se trouvent généralement sur la peau humaine et ceux qui se cachent dans les produits cosmétiques réagissent aux polyphénols contenus dans les baies. D’un point de vue général, on peut dire que le son des graines et les extraits qui en résultent empêchent un développement microbien nuisible sur la peau, mais ne supprime pas la croissance des microorganismes bénéfiques, » ajoute-t-elle.

Ces résultats pourraient être d’un grand intérêt pour l’industrie cosmétique qui cherche des alternatives naturelles aux conservateurs synthétiques ainsi que des méthodes novatrices pour protéger le microbiote cutané.

« Le maintien d’une peau saine et le remplacement des conservateurs synthétiques par des composés naturels figurent parmi les principales tendances du marché des produits cosmétiques  », confirme Riitta Puupponen-Pimiä.

Plaquebières et mûres arctiques

Après avoir étudié les propriétés d’un large éventail de baies finlandaises et nordiques le VTT estime que les plaquebières et les mûres arctiques sont les plus intéressantes pour produire les extraits efficaces pour inhiber la croissance de micro-organismes nuisibles. Ces baies, qui appartiennent au genre Rubus, contiennent des niveaux élevés de polyphénols appelés ellagitanins (ou tanins ellagiques), connus pour leurs effets antimicrobiens.

L’extrait de son de graines d’argousier s’est également avéré efficace. L’enveloppe des graines d’argousier est également riche en polyphénols connus sous le nom de procyanidines, un autre type de tanin.

Les recherches de VTT ont montré qu’en plus des polyphénols, les tourteaux de graines contiennent de nombreux autres composés bénéfiques pour la santé, ce qui en fait une source d’ingrédients actifs très intéressante et durable pour les marchés de l’alimentation et des cosmétiques. « La majorité des milliers de kilos de tourteaux de graines produits pourraient être utilisés à d’autres fins que l’alimentation du bétail  », conclut le centre de recherche.

Vincent Gallon

Notes

[1] Le tourteau désigne le résidu solide obtenu après extraction du jus de fruits (ou de l’huile, dans le cas de plantes ou graines oléagineuses comme le soja).

[2] Sorte de mûre jaune, également nommée baie de ronce des tourbières, ou baie de ronce petit-mûrier ou encore chicoutai, au Québec.

© 2017 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in Los Angeles dévoile son programme de conférences

La troisième édition de MakeUp in LosAngeles se tiendra les 7 et 8 février 2018 dans un nouveau lieu, le Barker Hangar, en parallèle avec la première édition de Luxe Pack Los Angeles. Au programme des conférences, une trentaine d’intervenants qui animeront une quinzaine de conférences et une demi-douzaine de tables rondes centrées sur les (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Asie-Pacifique : Focus sur une région en pleine croissance

Quadpack
Asie-Pacifique : Focus sur une région en pleine croissance

En réponse à la croissance soutenue des marchés nationaux asiatiques, Quadpack étend sa présence dans la région. Le groupe international spécialiste des emballages a créé une unité commerciale pour desservir les marques et les conditionneurs de la région Asie -Pacifique, dirigée par le Directeur régional Jason Smith. Les marques asiatiques de la (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer