Follow us twitter facebook
Edition: Global
Click here to subscribe toour free weekly newsletter click here
Brèves

États-Unis : Les BB creams boostent le marché du maquillage

Alors que le marché du maquillage n’a progressé que lentement ces dernières années aux États-Unis (une augmentation de 13 % de 2008 à 2013), la popularité des BB crèmes pourrait changer la donne. Selon une nouvelle étude de Mintel [1], les lancements de BB crèmes ont progressé de près de 50% des au cours de l’année 2012.

Progression du maquillage multifonctionnel

La BB cream, qui combine maquillage et soin de la peau, dispose actuellement du plus faible taux d’utilisation dans la catégorie des produits de maquillage pour le visage aux États-Unis ; 29% des femmes déclarent porter une BB crème, contre 68% pour le fond de teint, 69 % pour le fard à joues, 64% pour les poudres, 61% pour les anti-cernes, 39% pour les bases de fond de teint et 39% pour les produits teintants. Mais l’utilisation de cette crème multifonction progresse : si les femmes sont 29% à déclacrer l’utiliser en 2013, elles d’étaient que 24% en 2012.

« La progression de l’utilisation des BB crèmes est cohérente avec la hausse vertigineuse des lancements de nouveaux produits au cours de la dernière année, combiné avec les gros efforts de marketing destinés à éduquer les femmes sur les avantages de ce produit, », explique Shannon Romanowski, analyste beauté et cosmétiques chez Mintel. « Les bénéfices multifonctionnels de BB crèmes sont plutôt attrayants, une majorité d’utilisatrices de maquillage considérant que le maquillage multifonctionnel leur permet d’économiser du temps, de l’argent, et de réduire le nombre de produits qu’elles utilisent. Avec l’émergence récente des CC et DD crèmes, le marché est sûr de poursuivre sa trajectoire ascendante. »

Flamber ou épargner ?

Malgré le dynamisme des BB creams, le mascara demeure le produit de maquillage le plus porté (53% des personnes interrogées par Mintel). Pratique et facile à utiliser, c’est un produit de base pour la plupart des femmes. Bien que le mascara soit le produit le plus utilisé, beaucoup de femmes semblent compter sur un nombre important de produits dans le cadre de leur routine de maquillage. Brillant à lèvres (48%), rouges à lèvres (45%), eye-liners (45%), fonds de teint (45%), fards à joues (43%), ombres à paupières (42%) et poudres (40%) ont tous un taux d’utilisation à peu prêt équivalent.

Selon Mintel, le dilemme « flamber ou épargner » affecte la majorité des femmes en matière de maquillage, en particulier les jeunes femmes (18-24 ans). Environ 40% des 18-24 ans considèrent que les produits moins chers fonctionnent aussi bien que les plus chers, contre 34 % pour l’ensemble des personnes interrogées. Par ailleurs, 47 % des jeunes femmes déclarent acheter leur maquillage dans le circuit mass-market, contre seulement 31% de l’ensemble des groupes d’âge.

« Le resserrement des budgets et la baisse du pouvoir d’achat ont tendance à induire des comportements plus soucieux du budget, » ajoute Shannon Romanowski. « Les jeunes femmes acceptent de payer pour de la qualité lorsque cela est justifié, mais elles n’hésitent pas à économiser sur les articles où le risque est moindre comme le mascara ou les rouges à lèvres pour se permettre les achats plus onéreux. »

Footnotes

[1] Color Cosmetics - US - July 2013

© 2013 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
latest news
Focus

MakeUp in Seoul unveils its programme of conferences

One month left for MakeUp in Seoul! The B2B show dedicated to the makeup supply chain will take place at the Conrad Seoul Hotel, the 15 & 16 April. MONDAY APRIL 15TH, 2019 10:15 am - 11:00 am: “The future of Beauty 2020” Keynote by Charlie Clark, Trend Specialist, WGSN Mindset 11:30am - 12:15 pm: Trends: “Color Wave by (...)

read more
job opportunities
Experts’ views
Reducing environmental footprint of Beauty packaging - 2nd Part: The Challenges

Gerald Martines
Reducing environmental footprint of Beauty packaging - 2nd Part: The Challenges

Beauty actors are engaged in a wide array of initiatives aiming at reducing the environmental impact of packaging, but the route of packs re-use - although seemingly quite promising - seems underexploited. After a first part listing the main stakes of reducing the environmental footprint of packaging, the second part of this article (...)

read more

Features

We use cookies to give you a better browsing experience. By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. Read more and set cookies
close