Le déodorant Sure d'Unilever, avant et après

Le déodorant Sure d’Unilever, avant et après

Unilever a lancé une version aérosol "compressée" de ses marques de déodorants féminins Sure, Dove et Vaseline, au Royaume-Uni. Le fabricant de produits de toilette affirme que ces aérosols dont la taille est réduite de moitié (75ml au lieu de 150ml précédemment) ont la même durée de vie que les précédentes, tout en utilisant seulement 50% de la charge propulsive nécessaire pour leurs prédécesseurs.

« Résultat : le passage au nouvel aérosol permettra une amélioration tangible du bilan environnemental, notamment une réduction de 25% en moyenne de l’empreinte carbone globale par aérosol,  » affirme Unilever. « Ces aérosols new-look consomment en moyenne 25% d’aluminium en moins, du fait de leur taille réduite, et on peut en placer 53% de plus sur une palette. Ce qui permet une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre grâce à une diminution de 35% du nombre de camions nécessaire pour le transport des produits. »

Dans une catégorie de produits où 80% des consommateurs britanniques et irlandais préfèrent les aérosols aux déodorants roll-on ou en stick, et alors que 19 millions de déodorants féminins sous forme d’aérosols sont utilisés chaque année au Royaume-Uni, cela signifie que 24 tonnes d’aluminium peuvent être économisées immédiatement, ce qui est suffisant pour fabriquer 1,846 millions de canettes pour boissons gazeuses ou 12.000 vélos en aluminium. En ce qui concerne la réduction des émissions de carbone, cela correspond à environ 283 tonnes, c’est-à-dire l’émission moyenne d’une voiture effectuant 51 tours de la terre.

Selon Unilever, il s’agit de la première initiative importante de réduction des emballages pour les déodorants en aérosol depuis leur lancement dans les années 1960.

Unilever, qui ambitionne de doubler son chiffre d’affaires, tout en réduisant son empreinte environnementale globale d’ici à 2020, et donc de découpler sa croissance de son impact sur l’environnement, a également annoncé récemment que plus de 50% de ses usines dans le monde sont parvenues à n’émettre aucun déchet destiné aux sites d’enfouissement en 2012.

L'élimination des déchets dans les usines est un objectif clef pour...

L’élimination des déchets dans les usines est un objectif clef pour Unilever

«  Plus de 130 usines d’Unilever dans le monde, du Costa Rica au Japon, n’ont envoyé aucun déchet non dangereux en décharge, contre 74 au début de l’année. La clé de cette réussite réside dans l’élimination des déchets dans les usines,  » explique la société.