Follow us twitter facebook
Edition: Global
Click here to subscribe toour free weekly newsletter click here
Réglementations

La France recense 500.000 tonnes de nanomatériaux

Les substances pour produits cosmétiques arrivent dans le trio de tête des nanomatériaux mis sur le marché français en 2012. Cette obligation de déclaration, pionnière en Europe, a pour objectifs de mieux connaître les substances mises sur le marché français.

Environ 500.000 tonnes de nanomatériaux auraient été mises sur le marché français en 2012. C’est en tout cas le résultat du recensement obligatoire imposé par la loi et dont le premier bilan a été rendu public par le Ministère de l’écologie, de développement durable et de l’énergie.

«  C’est la première fois que l’ensemble des fabricants, distributeurs ou importateurs de substances à l’état nanoparticulaire - substances à l’échelle du milliardième de mètre - doivent en déclarer les usages ainsi que les quantités annuelles produites, importées et distribuées sur le territoire français,  » rappelle le Ministère.

Cette première déclaration, portant sur l’année 2012, a été réalisée par voie électronique sur un site Internet dédié [1]. Au total, plus de 930 déclarants ont effectué plus de 3 400 déclarations.

Les matériaux pour cosmétiques dans le trio de tête

Parmi ces 500.000 tonnes, 280.000 tonnes ont été produites en France et 220.000 ont été tonnes importées.

Les cosmétiques et produits de soins personnels représentent 6,1% des usages déclarés, en troisième position des usages identifiés, derrière les formulations (mélanges) de préparations et/ou reconditionnement (19,6% de l’ensemble des déclarations), les revêtements et peintures, solvants, diluants (8,1%).

En dépit de difficultés pour identifier précisément les substances déclarées, le rapport propose une liste des substances déclarées dans les plus grandes quantités (plus de 100 tonnes). Arrivent en tête le noir de carbone, le dioxyde de silicium, le carbonate de calcium, le dioxyde de titane et l’oxyde d’aluminium.

Industriels prudents

Du côté de l’industrie, si l’Union des Industries Chimiques (UIC) souligne la forte mobilisation des industriels de la chimie, en dépit des difficultés d’application du dispositif, elle s’inquiète toutefois de «  l’impact de cette initiative sur l’industrie chimique en France.  »

«  La France est à ce jour le seul pays au monde à avoir instauré une déclaration obligatoire alors que les réglementations relatives aux produits chimiques sont presque exclusivement élaborées au niveau européen a minima,  » souligne Jean Pelin, Directeur général de l’UIC.

Un second bilan devrait être publié en janvier 2014.

V.G.

Notes

[1accessible à l’adresse www.r-nano.fr

© 2013 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
latest news
Focus

MakeUp in Paris: The countdown has started before the 2020 edition

The next edition of the BtoB trade show dedicated to the make-up and skincare value chain will be held on June 18th and 19th at the Carrousel du Louvre. Once again, MakeUp in Paris will gather key suppliers of packaging, formulation and full-service solutions for the make-up and skincare markets. The event will feature: latest (...)

read more
job opportunities
Experts’ views
On center stage, the floral bouquet is making its come back

Émilie Coppermann
On center stage, the floral bouquet is making its come back

Just like fashion that is eternally being reinvented, perfumery also works in cycles. And the floral accord is no exception. The very essence of femininity, today floral fragrances are less invasive than in the 1980s, as was the case with Poison by Christian Dior. At the end of the 1990s, floral accords were replaced by clean musky (...)

read more

Features

We use cookies to give you a better browsing experience. By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. Read more and set cookies
close