L’Oréal USA vient d’annoncer avoir conclu un partenariat avec la société de bio-impression 3D Organovo afin de développer des tissus cutanés destinés à l’évaluation et à d’autres champs de recherche avancée. En effet, la bio-impression 3D permet de créer de façon reproductible et automatique des tissus humains imitant la forme et la fonction de véritables tissus corporels.

Photo : L'Oréal Research and Innovation © L'Oréal

Photo : L’Oréal Research and Innovation © L’Oréal

La coopération entre les deux sociétés va s’appuyer sur la plateforme NovoGen Bioprinting d’Organovo, dans le cadre de l’incubateur technologique de L’Oréal aux États-Unis. Ce partenariat est la toute première application de la technologie innovante d’Organovo dans le secteur de la beauté.

« Nous avons développé notre incubateur technologique pour découvrir les innovations de rupture qui ont le potentiel de transformer le secteur de la beauté,  » explique Guive Balooch, Global Vice President de l’incubateur de technologie de L’Oréal. «  Organovo a franchi un cap en matière de bio-impression 3D, un domaine complémentaire aux travaux pionniers conduits par L’Oréal depuis 30 ans dans le domaine des peaux reconstruites. Notre partenariat n’apportera pas seulement de nouvelles méthodes in-vitro de pointe pour évaluer l’innocuité et la performance des produits, ce nouveau champ technologique a également le potentiel de nous emmener beaucoup plus loin. »