Follow us twitter facebook
Edition: Global
Click here to subscribe toour free weekly newsletter click here
Réglementations

L’Australie abolit les cabines à bronzer

Les cabines à bronzer sont interdites à compter du 1er janvier 2015 à travers la majeure partie de l’Australie, l’un des pays où les taux de cancer de la peau sont parmi les plus élevés du monde.

L’interdiction des bancs solaires est entrée en vigueur le 1er janvier dans les États de Nouvelle-Galles du Sud, de Victoria, d’Australie méridionale, de Tasmanie, du Queensland et dans le Territoire de la capitale australienne. Selon les associations de santé publique qui ont défendu cette interdiction, l’Australie devient ainsi le second pays après le Brésil à adopter une telle mesure.

L’État d’Australie Occidentale va leur emboîter le pas même si aucune date n’a été arrêtée, tandis que le Territoire du Nord, seul région restante, ne dispose pas de cabines à bronzer à usage commercial.

Des études ont montré que l'utilisation de cabines à bronzer entre 18 et 39 ans (...)

Des études ont montré que l’utilisation de cabines à bronzer entre 18 et 39 ans augmente les risques de mélanome, la forme la plus courante de cancer de la peau chez les jeunes Australiens, de 41% en moyenne. © VojtechVlk / shutterstock.com

L’association Cancer Society Australia s’est réjouie de cette interdiction. Selon l’ONG, deux Australiens sur trois se verront diagnostiquer avec un cancer de la peau avant l’âge de 70 ans, avec des taux deux à trois fois supérieurs à ceux enregistrés au Canada, aux États-Unis et en Grande-Bretagne. « Les cabines UV exposent les utilisateurs à des doses extrêmement fortes d’ultraviolets, augmentant beaucoup le risque de mélanome et d’autres cancers de la peau,  » estime Paul Grogan, directeur de campagne.

Le pays des coups de soleil

L’Australie, où les habitants sont exposés au soleil pendant de longues périodes, est parfois décrite comme le « pays des coups de soleil » avec ses plages où les baigneurs - notamment les roux et blonds - connaissent les taux de cancers de la peau les plus élevés au monde.

La proximité de l’Australie du trou dans la couche d’ozone situé au dessus de l’Antarctique augmenterait également les risques, l’ozone de la haute atmosphère filtrant normalement les UV les plus agressifs.

Les autorités sanitaires et les associations non-gouvernementales militent de longue date pour informer le public des dangers qu’il y a à s’exposer au soleil, incitant les gens à se tartiner de crème solaire ainsi qu’à porter chapeaux et lunettes. Elles ont également mis en garde contre les lampes à bronzer. «  Le Queensland a déjà le taux de cancer de la peau le plus élevé du monde et il n’y a aucun doute qu’il existe un lien direct entre l’utilisation régulière des cabines à bronzer et le mélanome malin,  » a expliqué à l’Australian Associated Press, le ministre par intérim de la Santé Mark McArdle.

Selon la Cancer Society Australia, plus de 2.000 Australiens sont morts d’un cancer de la peau en 2011, et la plupart de ces décès sont imputables au mélanome.

Des études ont montré que l’utilisation de cabines à bronzer entre 18 et 39 ans augmente les risques de mélanome, la forme la plus courante de cancer de la peau chez les jeunes Australiens, de 41% en moyenne.

L’interdiction des cabines UV aurait le soutien d’une majorité d’Australiens, selon la Cancer Society Australia. Une enquête auprès de 6300 personnes montre un déclin de l’utilisation des solariums. Au cours de l’année passée, environ 1% des adultes et 0,3% des jeunes ont utilisé un banc solaire, soit une diminution de 2,2% et 1,2% respectivement au cours de la dernière décennie.

Plusieurs pays européens et des États américains ont interdit l’utilisation des bancs solaires par les mineurs, selon le journal Nature.

Premium Beauty Media avec AFP/Relaxnews

© 2015 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
latest news
Focus

MakeUp in Paris: The countdown has started before the 2020 edition

The next edition of the BtoB trade show dedicated to the make-up and skincare value chain will be held on June 18th and 19th at the Carrousel du Louvre. Once again, MakeUp in Paris will gather key suppliers of packaging, formulation and full-service solutions for the make-up and skincare markets. The event will feature: latest (...)

read more
job opportunities
Experts’ views
On center stage, the floral bouquet is making its come back

Émilie Coppermann
On center stage, the floral bouquet is making its come back

Just like fashion that is eternally being reinvented, perfumery also works in cycles. And the floral accord is no exception. The very essence of femininity, today floral fragrances are less invasive than in the 1980s, as was the case with Poison by Christian Dior. At the end of the 1990s, floral accords were replaced by clean musky (...)

read more

Features

We use cookies to give you a better browsing experience. By continuing your visit to this site, you accept the use of cookies. Read more and set cookies
close