Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

Les comportements d’achat dans le réseau sélectif

NPD Group, société internationale d’études marketing, a dévoilé quelques conclusions d’une étude menée auprès des clients des chaînes de parfumerie sélective en France.

L’étude a été conduite en juin 2008, dans 40 points de vente des principaux détaillants sélectifs en France : Marionnaud, Sephora et Nocibé. Au total, 1628 personnes ont été interrogées sur leurs habitudes et leur démarche d’achat depuis les raisons de choix du magasin jusqu’aux facteurs déclenchant l’achat.

Une clientèle fidèle

Selon l’étude de NPD Group les parfumeries du réseau sélectif sont fréquentées par des consommateurs fidèles (dont 90% de femmes) à ce réseau. Les 2/3 d’entre eux, n’achètent leurs parfums, soins et maquillage que dans les enseignes de parfumerie. Au moment où ils ont été interrogés, 60% des personnes ont d’ailleurs déclaré être dans le magasin qu’ils fréquentent principalement et dans lequel ils ont leurs habitudes. Enfin, 80% possèdent la carte de fidélité de l’enseigne dans laquelle ils ont été interrogés, et la moitié d’entre eux sont également porteurs des cartes de fidélité d’autres enseignes du réseau sélectif, grands magasins inclus.

A la recherche du conseil et du choix

L’étude révèle aussi l’importance du service comme critère de choix du réseau sélectif. Pour 60% des personnes interrogées, cela fait partie des raisons du choix de l’enseigne.

Autre grande motivation de la venue dans une parfumerie (50%) : la largeur d’offre et la possibilité de pouvoir choisir une large gamme de marques et de produits.

Peu d’achat impulsif

85% des personnes interrogées déclarent que leur achat est fortement prévu et mûri à l’avance. Les consommateurs savent, pour la grande majorité, exactement ce qu’ils viennent chercher : 40% disent avoir l’intention d’acheter plusieurs produits. Et surtout, 66% déclarent entrer dans un magasin avec une marque précise en tête.

La part des achats d’impulsion reste donc mineure, avec une nuance selon les segments de marché (22% d’achats d’impulsion pour le maquillage, 14% pour le soin et 11% pour le parfum). « Au final, la moitié des consommateurs quitte le magasin avec le(s) produit(s) au(x)quel(s) ils se disent fidèles ou qu’ils ont déjà acheté(s) et utilisé(s) par le passé, » explique le NPD Group dans un communiqué.

Panier moyen

En ce qui concerne leur budget, les consommateurs déclarent prévoir dépenser en moyenne 63 euros et 60% d’entre eux indiquent quitter le point de vente avec un seul produit, conformément à leurs intentions d’achat.

Voir en ligne : www.npd.com
© 2009 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer