Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Réglementations

Nouvelles règlementations cosmétiques : Quel impact sur le quotidien de l’industrie ?

L’industrie des cosmétiques subit les avantages et inconvénients générés par les réglementations tels que REACH pour les substances chimiques ou le Règlement européen sur les cosmétiques, pour ce qui concerne les produits finis. Ceux-ci ont pour but premier de mieux garantir la sécurité des produits cosmétiques et de leurs ingrédients et donc de protéger la santé des consommateurs. Toute la profession adhère à ces valeurs. Mais les inconvénients de ces nouvelles réglementations sont également non négligeables. Explications pour Premium Beauty News par Bernard Brancq, Président d’Aspa-Ingrecos (Association Professionnelle Ingrédients Cosmétiques et Tensioactifs), à la suite du dernier petit déjeuner organisé par le BeautyFull Club.

Premium Beauty News - Où en sommes-nous et quelles conséquences immédiates ?

Bernard Brancq - Les produits cosmétiques sont tous formulés avec des ingrédients, qu’ils soient naturels ou pas, constitués de substances chimiques. Même si la tendance marketing aux produits « verts » laisse penser qu’ils sont sans risque, il y a lieu de prouver leur parfaite tolérance par le consommateur selon un cahier des charges très complet qui prend en compte toutes les voies d’exposition. Certaines surprises sont possible pour les nombreux ingrédients, naturels ou non, qui bien qu’utilisés en petit volume ne disposent pas d’un dossier de sécurité complet. Pour les substances d’utilisation plus large, REACH permettra de connaître prochainement s’ils sont tous autorisés.

À ce titre , il y a lieu d’attendre les résultats selon les étapes du processus réglementaire et de ne pas mettre la suspicion sur certains ingrédients, au vu de données non scientifiquement établies, voire de les bannir en faisant fi des règlementations existantes. De ce pont de vue, le cas des parabènes autorisés par le Règlement Cosmétique [1] et récemment réexaminés par le SCCS (Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs) est édifiant.

Premium Beauty News - Il risque d’y avoir également des conséquences collatérales !

Bernard Brancq - C’est exact, car ces règlementations engendrent des coûts élevés de tests et une forte mobilisation des moyens R&D des entreprises de la filière cosmétique au détriment de l’innovation, qui est le moteur de la croissance de la profession et de son poids dans l’économie. Bien évidemment le prix des ingrédients sera renchéri.

Le nombre des ingrédients sûrs disponibles va se réduire, nécessitant des reformulations de nombreux produits cosmétiques.

Enfin, on peut s’attendre à des délocalisations de R&D et de production dans la filière vers des pays émergeants où les produits cosmétiques seront mis sur le marché en priorité avant l’Europe et où les tests sur animaux sont toujours autorisés. Donc, des conséquences économiques et sociales non négligeables, même si les règlementations de ces pays copient assez rapidement celles de l’Europe.

En revanche, il faut reconnaître que la sécurité des consommateurs sera améliorée, renforçant ainsi leur confiance dans les produits de beauté, tandis que l’image de la profession sera renforcée.

Voir en ligne : www.aspa-ingrecos.com

Jean-Yves Bourgeois

Notes

[1] Règlement (CE) No 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques

© 2011 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +
Webinaires
E-boutique - Dernières publications
Sécurité des produits cosmétiques. Biélorussie, Kazakhstan et Russie
200.00 € HT
Étude : Éthnocosmétique & sociologie de consommation de l’utilisateur beauté
1000.00 € HT
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine
200.00 € HT
Retour en haut ↑

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer