Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Science, R&D

Les actifs biocides contribuent à la résistance aux antibiotiques selon des experts européens

Un comité d’experts auprès de la Commission européenne affirme que les substances actives contenues dans de nombreux détergents et cosmétiques, ainsi que dans différents produits de santé et applications industrielles, pourraient jouer un rôle important dans le développement de résistances bactériennes. Le Triclosan et les composés d’amonium quaternaire favorisent probablement la résistance aux biocides et aux antibiotiques.

La Commission européenne et le Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux (CSRSEN) ont lancé une procédure de consultation sur un avis préalable rendu par le Comité à propos des effets des biocides sur la résistance aux antibiotiques. La consultation court jusqu’au 30 novembre 2008.

Le rôle des biocides mis en évidence

L’augmentation mondiale de la résistance aux antibiotiques parmi les bactéries pathogènes et les échecs curatifs qui en découlent, aussi bien pour les maladies infectieuses humaines qu’animales, sont source de d’inquiétudes.

Afin de préserver le rôle des biocides dans le contrôle des maladies et comme instruments d’hygiène, il est essentiel de prévenir la survenue de résistances et de résistances croisées parmi les bactéries, notamment par une utilisation appropriée et prudente. En conséquence, la Commission européenne a demandé au CSRSEN d’évaluer le rôle des biocides dans la survenue des résistances microbiennes.

Dans leur réponse, les experts européens ont déclaré qu’il est démontré que les biocides sont source de résistance bactérienne.

Des composés très largement utilisés

Les biocides sont couramment utilisés pour limiter la prolifération des bactéries dans un très vaste nombre d’applications, des cosmétiques et des produits de toilette jusqu’aux détergents pour le linge, aux liquides de nettoyage, les conservateurs des aliments et les matériaux de construction. « Toutefois, l’usage approprié des produits d’hygiène personnelle (cosmétiques, lingettes lavantes), de nettoyage ou des détergents, des désinfectants d’animaux domestiques et de tous les désinfectants, constitue la principale source d’exposition au biocides à l’intérieur des bâtiments, » précisent les experts.

Le Triclosan dans les cosmétiques

La directive européenne 76/768/CEE, dite « Directive cosmétiques » liste, dans son Annexe VI, 57 substances chimiques qui, sous certaines conditions précisées dans l’Annexe, sont autorisées comme conservateurs (c’est-à-dire des substances anti-microbiennes avec une fonction biocide) dans les produits cosmétiques. Le Triclosan est parmi les plus utilisés. Les plus grosses concentrations de Triclosan dans les cosmétiques ont été repérées dans les produits d’hygiène dentaire, y compris les pâtes dentifrices. Au-delà des cosmétiques, le Triclosan peut cependant également être trouvé dans la peinture, les textiles et les produits en plastique. Toutefois, selon une étude danoise, le secteur des cosmétiques serait l’un des plus gros contributeurs et contribuerait pour 99% à la quantité totale de Triclosan mise sur le marché.

Certains mécanismes de résistance sont communs aux antibiotiques et aux biocides. La pression sélective exercée par les biocides peut donc favoriser l’expression et la dissémination des mécanismes de résistance.

« Les biocides les plus étudiés, le Triclosan, et les composés d’amonium quaternaire contribuent probablement à maintenir une pression sélective permettant au matériel génétique mobile et à protéger les gènes spécifiques impliqués dans la résistance aux biocides et antibiotiques, » expliquent les experts européens. Cependant, le manque de données sur d’autres biocides empêche de fournir une réponse définitive sur leur rôle dans la sélection ou le maintien du matériel génétique de résistance. L’existence d’un transfert horizontal du matériel génétique mobile et le mécanisme le plus probable pour la sélection et l’accroissement de la résistance aux antibiotiques.

Besoins de recherches complémentaires

Toutefois, le CSRSEN indique que les biocides sont « composés inestimables qui fournissent à la société de nombreux effets bénéfiques, » et que, afin de préserver leur rôle dans le contrôle des infections et l’hygiène, il est important de s’assurer de leur « utilisation appropriée et prudente ».

Le CSRSEN recommande donc de développer des protocoles normalisés pour l’évaluation de la résistance antimicrobienne induite ou sélectionnée par les biocides, dans le but de fournir des données utiles à la conception et à l’utilisation de ces produits, ou pour les organes de réglementation.

  • Téléchargez le rapport complet ici :

    Biocides et résistances aux antibiotiques

    Biocides et résistances aux antibiotiques

Vincent Gallon

© 2008 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Clean Beauty in London se tiendra les 12 et 13 octobre 2020

Un nouveau salon dédié à la clean beauty à Londres

Nommé Clean Beauty in London, ce nouvel événement a pour objectif de rassembler sous un même toit des experts, des scientifiques, des fournisseurs, des marques, des influenceurs et des journalistes pour « construire l’avenir de la clean beauty ». Le salon, qui se tiendra les 12 et 13 octobre 2020 à The Brewery, un espace événementiel situé (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
L'Inde s'affirme comme le prochain géant de la beauté

Asia Cosme Lab
L’Inde s’affirme comme le prochain géant de la beauté

Grâce à une population jeune en croissance (première population de jeunes dans le monde), à l’émergence d’une vaste classe moyenne, et à un meilleur accès à Internet dans les zones urbaines et rurales, l’Inde s’apprête à devenir le prochain géant de la beauté après la Chine. Asia Cosme Lab immergé dans le fascinant marché indien, où tradition et (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer