Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Sociétés & industrie

Le « Beautyfull Club » est né !

Une initiative originale vient de voir le jour : celle de rassembler dans une même association mondiale toute la filière du secteur santé-beauté.

L’objectif de ses promoteurs est de faire de cette association un véritable lieu d’échanges et de progrès entre les responsables des principales sociétés mondiales productrices de fragrances, de composants cosmétiques, de packaging, mais aussi des designers, des créateurs de parfums, ainsi que les marques et leurs distributeurs. Pour ses fondateurs [1] cependant, «  faire partie du Beautyfull Club, c’est d’abord adhérer à une éthique ».

« Le Beautyfull Club est un think tank international », explique Charles-Emmanuel Gounod, son président. L’association a été créée par des experts de l’industrie de la beauté afin de stimuler et encourager la créativité, la technologie, l’innovation et les talents, à tous les niveaux, dans le secteur santé et beauté. Il doit aussi être un centre de ressources et de services pour les membres de l’industrie.

L’idée est née lorsque des experts de différents secteurs de l’industrie de la beauté ont remarqué qu’il y avait un besoin de rencontres et d’échanges entre fournisseurs d’ingrédients, d’emballages, façonniers, fabricants de produits finis, distributeurs et détaillants, pour contribuer au futur de cette industrie.

Charles-Emmanuel Gounod décrit également le Beautyfull Club comme une organisation visant à « rassembler les professionnels qui dans le monde entier partagent des valeurs spécifiques, telles que la passion pour leurs affaires, la confiance réciproque, le désir de progrès et une solide éthique professionnelle ». Bien sûr, le respect des droits de propriété intellectuelle et le refus de la contrefaçon, la défense des valeurs du développement durable et de la responsabilité sociale, font aussi partie du code d’éthique de l’association. « Chaque membre, insiste Charles-Emmanuel Gounod, devra être guidé dans toutes ses activités par ces principes de sincérité, d’élégance et d’intégrité, de respect mutuels et de loyauté vis-à-vis de l’industrie ». C’est pour cette raison que tous les nouveaux membres devront signer la Charte et le Code d’éthique du Club, et s’y conformer.

Le Beautyfull Club est aussi un lieu pour partager son savoir, explorer les tendances, s’engager dans l’amélioration de la qualité et faire le point sur les enjeux environnementaux. Il a donc aussi une vocation de formation pour l’industrie cosmétique. En pratique, le Beautyfull Club pilotera et organisera différentes initiatives, telles que des commissions et des conférences sur des thèmes techniques ou commerciaux. « En rejoignant le club, explique Charles-Emmanuel Gounod, chaque membre a accès à un réseau mondial de cadres de l’industrie des cosmétiques ».

Des rencontres entre professionnels seront organisées à travers le monde tout au long de l’année, sur des thèmes d’intérêt général pour les membres. Les commissions, composées d’experts internationaux, se sont déjà mises au travail sur des sujets clefs tels que le développement durable, les droits de propriété intellectuelle, la qualité, l’innovation et la créativité. Elles se réunissent déjà régulièrement. Chaque membre du Club s’engage d’ailleurs à partager avec les autres ses informations sur les évolutions réglementaires et les droits de propriété intellectuelle à travers le monde.

L’adhésion comprend l’accès gratuit au site du Beautyfull Club, qui devrait être disponible très rapidement et qui proposera des comptes-rendus des différentes commissions, des informations chiffrées, ainsi que des informations sectorielles et des contenus exclusifs.

Jean-Yves Bourgeois

Notes

[1] Les membres fondateurs du Beautyfull Club sont au nombre de dix huit et rassemblent autour de sa Présidente d’honneur, madame Vera Strubi, Charles-Emmanuel Gounod, Président, (Rexam), Philippe de Brugière, Vice-Président, (l’Occitane), Thierry Lucereau, Vice-Président, (Iléos Group), François Camilli, Secrétaire Général, (C.Group), Gérard Perrin, Trésorier, (MeadWestvaco Calmar), Renato Ancorotti (Gamma Croma), Florence Robilliart-Lefeuvre (Intercos), Ludovic Anceau (Socoplan), Guy Mallinson (Iggesund Paper Board), Gérald Martine (RPC Beauté), Jean-Louis Mathiez (Cinqpats), Charles Pileur (Yves Saint Laurent Beauté), Vincent Cazelles (Pierre Fabre Dermo Cosmétique), Dieter Bakic (Dieter Bakic), Thierry de Baschmakoff (Aesthete), Andreas Ritzenhoff (Seidel).

© 2008 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer