Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

L’honnêteté en questions à l’occasion du lancement du dernier mascara Benefit

Un sondage commandé par la marque californienne de cosmétiques Benefit dévoile les habitudes de mensonge et maquillage aux États-Unis et en France.


À l’occasion du lancement du nouveau mascara « They’re real » - un produit qui selon Benefit a «  la capacité de rendre les cils tellement longs qu’ils ne semblent plus être les siens » - la marque fondée en Californie en 1976 par Jean et Jane Ford, a commandé un sondage auprès des femmes américaines et françaises sur le thème du mensonge et des habitudes de maquillage.

Benefit Cosmetics, qui s’est fait une réputation en créant des produits de qualité remplis d’humour, a voulu obtenir un socle d’informations sur l’étendue du mensonge chez les américaines et les françaises, les sujets sur lesquelles elles mentent, les raisons pour lesquelles il pourrait être acceptable de mentir, etc. L’enquête a également été conçue comme un excellent outil de buzz, en accord avec l’image de Benefit de «  marque de luxe la plus pétillante ». L’occasion également d’en apprendre davantage sur les habitudes de maquillage aux États-Unis et en France.

Du 15 au 19 juin 2011, le cabinet d’enquêtes consommateurs et d’études de marchés ICR a conduit des interviews en ligne sur des échantillons nationaux représentatifs de 300 femmes aux États-Unis et 300 femmes en France, dans une fourchette de 18 à 54 ans.

Fréquence du mensonge

Selon l’enquête, 62% des femmes aux États-Unis, et 59% en France, mentent au moins une fois par semaine, et le taux est plus élevé pour les 18-24 ans : 74% aux États-Unis, 70% en France. Les jeunes femmes sont aussi davantage susceptibles de mentir sur le maquillage, les dépenses et le temps passé à se préparer que leurs ainées, et les femmes françaises ont davantage tendance à mentir au sujet du maquillage et des questions liées à la beauté que les femmes américaines.

Tolérance vis-à-vis du mensonge

Est-ce une surprise ? Les femmes françaises semblent plus tolérantes que les américaines sur l’acceptabilité du mensonge.

Utilisation du maquillage

L’enquête fournit également des informations intéressantes sur les différences d’usage du mascara et du maquillage sur les deux rives de l’Atlantique. Plus de la moitié des deux groupes possèdent deux mascaras ou plus, mais les femmes françaises semblent en posséder davantage que leurs homologues américaines. En fait, 13% des femmes françaises ne savent pas combien elles en possèdent, peut-être parce qu’elles en possèdent un trop grand nombre !

Finalement, lorsqu’on leur demande de mentionner «  le maquillage indispensable qu’une femme ne saurait oublier de porter avant de quitter son domicile », les Françaises et les Américaines ont des opinions très divergentes.

Aux États-Unis, les concealers / fonds de teints et les rouge-à-lèvres sont en tête des produits indispensables, en France, le mascara l’emporte, surtout parmi les 18-24 ans. Près de 3 fois plus de jeunes Françaises que de jeunes Américaines ne quitteraient pas leur domicile sans en porte. À moins qu’il ne s’agisse que d’un mensonge de plus !

Vincent Gallon

© 2011 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork tiendra sa 9e édition les 11-12 septembre 2019

Le seul événement de la côte Est exclusivement dédié à la formulation, à la production et au conditionnement du maquillage et des soins de la peau se tiendra au Center415, sur la 5ème avenue, au cœur de Manhattan, les 11 et 12 septembre 2019. MakeUp in NewYork 2019 accueillera plus de 110 exposants dans les domaines de la formulation, de (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Marine Chevalier
« Vous avez un blush qui tient toute la journée à me proposer ? »

Les insatisfactions et attentes make-up des beauty addicts : c’est le thème de l’étude menée par l’application mobile My Beauty Community auprès de sa communauté. Lancée en septembre 2017, l’app fédère aujourd’hui près de 50 000 beauty addicts, appelées les « Beauties ». Une cible clé pour les marques de beauté. Ces jeunes femmes échangent des (...)

en savoir +
Webinaires
E-boutique - Dernières publications
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine - Partie 1
135.00 € HT
Sécurité des produits cosmétiques. Biélorussie, Kazakhstan et Russie
200.00 € HT
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine
200.00 € HT
Retour en haut ↑

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer