Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Sociétés & industrie

Geka étend son offre au full service

En 18 mois, 10 millions d’euros investis, et sous l’impulsion de son patron, Franco Lucá, le groupe allemand Geka, déjà parmi les leaders mondiaux du marché du mascara, a pris une position stratégique de tout premier plan sur le marché du maquillage. Une recette qui se décline en quatre étapes. Explications.

Savoir-faire

Première étape, s’assurer de la pérennité à long terme du savoir-faire du groupe Geka. Et, pour cela, la firme axe son développement sur l’innovation et dépose toujours autant de brevets, tant sur les brosses à base de fibres et sur les brosses moulées. Elle possède à ce jour plus de 500 bevets dans le monde !

Geka est également le propriétaire de trois plates-formes technologiques différentes offrant de vastes possibilités et pas seulement pour le mascara. Les deux technologies brevetées, Moltrusion® et Sandwich sont basées sur l’emploi de deux matériaux différents. La troisième technologie est basée sur l’utilisation d’un seul matériau de fabrication.

Cerise sur le gâteau, les ingénieurs de Geka ne délaissent pas pour autant la bonne vieille brosse à base de fibres en ayant mis au point et en produisant leur propre fibre « pour une plus grande flexibilité et s’affranchir de fournisseurs extérieurs », explique-t-on au siège de Bechhofen, « mais surtout pour continuer de maîtriser notre innovation à tous les stades de ce produit. » La firme s’apprête d’ailleurs à présenter dix nouveaux modèles dans les semaines qui viennent. Les brosses en fibre torsadée possèderont vraiment un look unique tout en offrant une vraie valeur ajoutée à l’application.

La missCURL© de Geka

La missCURL© de Geka

Geka possède sa propre unité de production de fibres et de nombreuses brosses en EOS jouissent d’une solide réputation sur les marchés des clients du groupe depuis de nombreuses années. Une nouvelles génération de fibres très innovantes a été présentée à Luxe Pack Monaco. «  On peut dire qu’elles donnent des ailes aux cils : avec ses courbes en forme d’ailes, les fibres fibreDreams© élèvent l’application de mascara à une dimension supérieure, non encore explorée jusqu’alors. Ces fibres brevetées par Geka font vraiment merveille quand il s’agit de collecter et d’appliquer rapidement le mascara. Elles créent avec douceur, comme par enchantement, un volume maximum, une parfaite séparation, et des cils extra-longs. Les fibres de polyamide ouvrent un tout nouvel horizon aux brosses torsadées. Les fibres fibreDreams© peuvent être combinées avec les formes de brosse et finitions brevetées par Geka, créant ainsi des brosses très personnelles Cela fait vraiment des applicateurs Geka, des applicateurs à part. »

Investissements et innovations

Deuxième étape, investir toujours aussi fortement dans le parc de machines mais, surtout, innover, innover, innover !

Les investissements concernent aussi bien l’usine allemande que l’usine américaine. La société a augmenté sa capacité de production à travers le monde au cours des deux dernières années avec 94 millions de pièces supplémentaires pour les lipgloss et les mascaras et une capacité additionnelle de 40 millions de pièces prévue en 2011.

Quant à la volonté d’innover, elle débouche encore ce mois-ci par la mise au point d’une nouvelle brosse à mascara, la missCURL©. On indique chez Geka « que missCURL© donne à toutes les filles la courbe parfaite ! » Cette brosse moulée légèrement incurvée, s’en sort haut la main lorsqu’il s’agit de transformer les tentatives pour recourber les cils en essais réussis. Lors de l’application, missCURL© passe soigneusement en revue chacun des cils, un par un, pour leur donner délicatement une courbure parfaite - de leur base à leur extrémité, en les séparant avec précaution, sans aucun épaississement.

De la brosse à l’essoreur

Troisième étape, maîtriser toutes les parties d’un packaging et son applicateur. Une maîtrise qui passe aussi par l’essoreur. Une dizaine de brevets sont déposés et en cours d’homologation !

Offre full service

Enfin, quatrième étape, et non des moindres, la volonté de proposer une offre « full service » afin de simplifier toutes les étapes du développement produit, les coûts et les délais.

Une usine toute neuve de remplissage pour mascaras, lip gloss et eyeliners sera opérationnelle sur une surface de 650m2 le 1er juin 2011 à Bechhofen. Coût de l’opération, environ 1,1 million d’euros. Un investissement qui parachève une série d’initiatives lancées au cours de ces derniers mois avec la mise en place d’une équipe d’une dizaine de personnes compétentes et dédiées, dont l’arrivée de Christina Zech et la signature d’un accord de partenariat avec la firme italienne Ancorotti Cosmetics.

« Finalement, explique Franco Lucá, si l’on cumule l’ensemble des investissements réalisés au cours des deux dernières années et ceux prévus l’année prochaine, on arrivera au montant historique de 15 millions d’euros ». À comparer aux quelque 100 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés cette année par la firme allemande.

« Mais cela est nécessaire pour nous assurer un leadership mondial incontestable sur ce créneau, », conclut Franco Lucá.

Jean-Yves Bourgeois

© 2010 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
MakeUp in NewYork a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d'invités internationaux.

MakeUp in New York déménage au Javits Center pour poursuivre sa croissance

La dernière édition de MakeUp in NewYork, l’événement B2B dédié à la chaine de valeur de l’industrie du maquillage, a été un gros succès, selon les organisateurs. L’événement qui s’est tenu les 11 et 12 septembre 2019 au Centre415 sur la 5e avenue, à Manhattan, a accueilli plus de 3 800 visiteurs, avec une croissance de 12% d’invités internationaux. (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Tendance Olfactive : L'impact du minéral

Aliénor Massenet
Tendance Olfactive : L’impact du minéral

Substance solide, inorganique et cristallisée, le minéral résulte d’un processus géologique naturel. En parfumerie, la minéralité est une notion subjective car il n’existe pas de famille minérale à proprement parlé. Avec leurs facettes humides et salées, les notes minérales permettent aux parfumeurs une nouvelle retranscription de la fraîcheur (...)

en savoir +
Webinaires
E-boutique - Dernières publications
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine - Partie 2
95.00 € HT
Étude : Éthnocosmétique & sociologie de consommation de l’utilisateur beauté
1000.00 € HT
Sécurité des produits cosmétiques. Biélorussie, Kazakhstan et Russie
200.00 € HT
Retour en haut ↑

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer