Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Réglementations

Vente en ligne : La DGCCRF rappelle l’obligation d’affichage des listes d’ingrédients des parfums et cosmétiques

Destinée à informer les consommateurs, notamment les personnes souffrant d’allergies, la liste des ingrédients des parfums et cosmétiques doit figurer sur l’emballage des produits ou - en cas d’impossibilité pratique - être disponible sur le point de vente. Ce principe ne souffre d’aucune exception dans le cadre de la vente en ligne, rappelle la DGCCRF.

La DGCCRF rappelle que la liste des ingrédients est une information substantielle au sens de l’article L.111-1 du Code de la consommation, qui doit figurer sur les sites internet devente en ligne de produits cosmétiques. - Photo : © Wavebreakmedia / shutterstock.com

La DGCCRF rappelle que la liste des ingrédients est une information substantielle au sens de l’article L.111-1 du Code de la consommation, qui doit figurer sur les sites internet devente en ligne de produits cosmétiques. - Photo : © Wavebreakmedia / shutterstock.com

Le règlement européen (CE) 1223/2009 du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques prévoit les mentions et informations devant figurer sur l’étiquetage des produits cosmétiques. Parmi celles-ci, figure la liste des ingrédients (ou liste INCI), précédée du terme « ingrédients ».

Information essentielle et obligatoire

Dans la mesure où le règlement ne prévoit pas de dispositions particulières concernant la vente à distance, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rappelle que - pour ce qui est de la France - les commerçants doivent se référer au droit commun de la consommation.]. Ainsi, l’article L.111-1 du Code de la consommation prévoit : « Avant que le consommateur ne soit lié par un contrat de vente de biens ou de fourniture de services, le professionnel communique au consommateur, de manière lisible et compréhensible, les informations suivantes : 1°) Les caractéristiques essentielles du bien ou du service, compte tenu du support de communication utilisé et du bien ou service concerné (…) ».

Selon la DGCCRF, pour les cosmétiques ces « caractéristiques essentielles du produit » doivent être comprises comme : la fonction, la composition, les précautions d’emploi et la quantité nominale. Il s’agit des éléments qui doivent obligatoirement être portés à la connaissance des consommateurs avant l’acte d’achat.

Défaut d’affichage en ligne

Or, la DGCCRF a observé que « cette obligation n’est qu’imparfaitement satisfaite à l’heure actuelle, de sorte qu’il s’exerce une discrimination de fait au détriment des consommateurs achetant en ligne, par rapport aux consommateurs achetant dans un magasin physique, qui sont à même de prendre connaissance de la composition INCI des produits avant leur décision d’achat. »

L’administration française rappelle donc que « les manquements à cette obligation d’information précontractuelle sont passibles d’une amende administrative prévue par l’article L.131-1 du Code de la consommation. Ils sont également susceptibles de constituer une pratique commerciale trompeuse au sens de l’article L.121-2 du Code de la consommation dès lors que l’intention de tromper le consommateur est avérée ou que le consommateur peut être amené à prendre une décision commerciale qu’il n’aurait pas prise autrement. »

Pour satisfaire à leurs obligations d’affichage de la composition INCI du produit, les fabricants, importateurs et distributeurs de produits cosmétiques en ligne peuvent notamment publier une photographie lisible de l’emballage du produit sur laquelle figure la liste INCI, ou bien en reproduisant cette dernière in extenso dans la rubrique destinée à la description du produit.

« Dans tous les cas de figure, ces informations doivent être tenues régulièrement à jour, au même titre que les autres caractéristiques substantielles du produit, » rappelle la DGCCRF tout en annonçant que le respect de cette obligation « est susceptible de contrôles par les agents de la DGCCRF durant toute l’année 2018 ».

V.G.

© 2017 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
Le Prix de la meilleure solution emballage a été attribué à la société Qualipac du Groupe Pochet pour son boitier maquillage nommé L'essentiel.

Qualipac et Verescence Vainqueurs des Prix Luxe Pack in Green Monaco 2018

À l’occasion de la 31e édition de Luxe Pack Monaco, le jury des Prix Luxe Pack in Green, qui récompensent chaque année les solutions d’emballages les plus respectueuses de l’environnement ainsi que les démarches responsables des entreprises, a délibéré pour désigner les gagnants 2018. Qualipac gagne le Prix dans la catégorie Solutions Emballages (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Replexium™ - Pour une amélioration rapide des signes visibles de l'âge

Torsten Clarius
Replexium™ - Pour une amélioration rapide des signes visibles de l’âge

Alors que l’espérance de vie s’allonge, le marché mondial des soins destinés à donner à la peau une apparence jeune et radieuse est en pleine croissance. Sans surprise, les actifs anti-âge dotés d’un mode d’action rapide sont très prisés. Pourtant, les découvertes de rupture sont rares. Aujourd’hui, BASF franchit un nouveau cap avec Replexium™, un (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer