Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Emballage & design

Livcer : 30 ans et une nouvelle usine !

La firme française spécialisée dans la fabrication d’échantillons thermoformés destinés aux produits cosmétiques fête ses trente ans et vient d’acquérir 2500 m2 de bâtiments juste à côté de son actuelle usine située à Sucy-en-Brie. Le point avec Aude de Livonnière, PDG. Le nouveau site, qui devrait être opérationnel au printemps 2019, permettra à Livcer de doubler sa capacité de production.

Aude de Livonnière, Livcer

Aude de Livonnière, Livcer

Premium Beauty News - Trente ans déjà !

Aude de Livonnière - C’est vrai le temps passe vite ! Vous me donnez l’occasion d’ailleurs de revenir rapidement sur notre histoire…

Mon père, Xavier de Livonnière et son associé Jean Ceresa, qui dirigent une importante imprimerie spécialisée dans la technologie de l’héliogravure, les Charmettes, décident en 1988 de créer une deuxième entreprise plus souple, capable d’honorer les commandes de TPE et PME. Ils fondent alors la société « LivCer » dont le nom correspond au trigramme des fondateurs.

Mais les deux dirigeants sont totalement absorbés par le développement des Charmettes, jusqu’à la cession de celle-ci à des grands groupes internationaux. Xavier de Livonnière confie alors, dès sa création, le lancement de Livcer à ses enfants, Charles et moi-même. Pour répondre à l’impératif d’agilité de ses clients, Charles de Livonnière fait le pari audacieux de l’impression flexographique. Sur un marché investi par l’héliogravure, la technologie est totalement innovante. Or quand cette technologie est bien maîtrisée, elle offre de nombreux avantages : d’une part, un service d’impression de grande qualité, d’autre part une réduction drastique des coûts et des délais. L’industrie pharmaceutique est conquise ! Par ailleurs, dès l’origine, Charles fait le choix avant-gardiste d’utiliser des encres à base d’eau et de placer son activité dans un environnement écoresponsable. Cet esprit pionnier a permis de construire l’identité actuelle de Livcer Flexographie comme l’entreprise modèle en impression continue.

À la même époque, Livcer avait déjà répondu à une demande très spécifique de conditionnement en doses thermoformées. L’histoire devait s’arrêter là, mais j’ai vite compris l’énorme potentiel de cette technologie pour l’industrie cosmétique et j’ai décidé de rejoindre l’entreprise familiale pour créer en 1991 l’activité Livcer Monodose. Les marques de beauté vont être séduites par ce nouveau format d’échantillon qui répond à toutes leurs exigences : garantir la conservation des formules, disposer d’un matériau très souple qui autorise toutes les formes et enfin, grâce à l’encart dans lequel est présentée la monodose, pouvoir communiquer ! Le succès est immédiat. Soins personnalisés, masques unidoses, cure, travel kit…, le marché de la cosmétique en monodose explose et nous devenons experts de ce type de conditionnement.

Premium Beauty News - Et le succès est toujours au rendez-vous !

Aude de Livonnière - Absolument ! Aujourd’hui, Livcer emploie un peu moins de cinquante personnes, fabrique quelque 90 millions de doses thermoformées chaque année et réalise un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros. Une progression à deux chiffres encore cette année qui nous pousse à augmenter notre capacité de production. Coup de chance, l’usine située juste à côté de la nôtre à Sucy en Brie était à vendre. Nous serons opérationnels au printemps 2019 et cela nous permet de doubler purement et simplement notre capacité.

Premium Beauty News - Cela veut dire plus de machines ?

Aude de Livonnière - Effectivement, nous avons l’intention d’acquérir d’autres lignes de production. Nous possédons aujourd’hui huit lignes de thermoformage qui conditionnent soit horizontalement soit verticalement. Notre plus gros marché reste le secteur cosmétique (80 %). Un marché qui se répartit à 50/50 entre le soin et le maquillage, sachant que ce dernier a aujourd’hui la plus forte croissance. Il faut ajouter à cela qu’au sein des produits que nous fabriquons, la part « échantillon » représente 75 % de notre business, les 25 % restant représentant les « produits vente ». Dans les mois qui viennent, nous allons certainement démarrer de nouvelles lignes de thermoformage « faites maison » qui seront dans leur conception tout à fait nouvelles.

Premium Beauty News - L’innovation est votre ADN ! Quelques exemples ?

Aude de Livonnière - C’est ce qui fait la différence et nous permet de revendiquer la place de leader européen de la dose thermoformée. Parmi les dernières nouveautés en date, le Cosmetic Press. Nous avons réussi l’exploit technologique d’encapsuler dans un large blister ultra-fin et totalement transparent un fond de teint ou un soin visage. Avant de tester, les beautistas peuvent déjà apprécier la couleur de la texture. Grâce à sa fine silhouette, cette monodose se glisse partout, dans la presse et les enveloppes. Et bien entendu, fidèle à nos engagements pour protéger l’environnement, ce nouvel échantillon respecte les règles de l’écoconception.

Le Cosmetic Press signe 30 ans d’innovation continue. Souvenez-vous, ces cinq dernières années… 2013, le Touch Kiss pour imprimer vos baisers : une technologie inédite d’impression inversée. 2014, le Beauty Press pour lire sur vos lèvres : le rouge à lèvres en échantillon et un concentré d’excellence ! 2015, le Bi-Color pour doubler la dose : pour la 1ère fois grâce à la technologie du double coulage, possibilité de disposer de deux couleurs dans une seule monodose. 2016, le mini-mascara pour vous offrir une dose à l’œil ! Et 2017, le mini-cushion pour doser la retouche.

Je vous rappelle que nous avons également lancé courant 2017 des échantillons de poudres libres dotés d’opercules micro-perforés imitant à la perfection les tamis des boîtiers classiques. Par ce biais, la marque peut promouvoir son produit en permettant au consommateur de préserver la gestuelle d’application d’une poudre. En effet, grâce à différents supports de communication tels que la carte ou le mini étui, l’échantillon peut être accompagné d’une houppette. Nous pouvons fournir les applicateurs, et même conditionner les cushions. Tout comme pour le produit vente, le fond de teint est coulé sur un coussin permettant d’être utilisé pour une ou deux applications.

Premium Beauty News - Et l’export ?

Aude de Livonnière - Chaque année nous progressons un peu plus… L’export représente aujourd’hui 20 % de notre activité. Principaux pays visés, les États-Unis et l’Italie (compte tenue de l’importance de la sous-traitance maquillage dans ce pays).

Propos recueillis par Jean-Yves Bourgeois

Portfolio

  • Beauty press (profil)
  • Le Cushion de Livcer
  • Poudre libre et houppettes
  • Cosmetic Press de Livcer
  • Rouge Interdit
© 2018 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus

MakeUp in NewYork mettra en avant les tendances beauté venues d’Asie

Florence Bernardin, directrice générale d’Information & Inspiration, spécialiste des marchés cosmétiques asiatiques, présentera les dernières tendances maquillage et beauté venues d’Asie lors de la prochaine édition de MakeUp in NewYork qui se tiendra les 12 et 13 septembre 2018. À travers les tendances et produits, Florence montrera (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Ingrédients synthétiques de parfumerie - Un juste retour de flamme

Remi Pulverail
Ingrédients synthétiques de parfumerie - Un juste retour de flamme

Depuis le début de l’année 2018, c’est un peu ’panique à bord’ ! La raison : la pénurie de matières premières clefs pour l’industrie. Un exemple assez significatif est celui de l’ISO E SUPER : une énorme commodité qui rentre à hauteur de 20 à 40% dans pratiquement toutes formules de parfum (parfumerie fine et fonctionnelle). Ce dérivé de la (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer