Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Laurence Bacilieri

Holiday retail insights

Cette année, le résultat des ventes du week-end de Thanksgiving (24-27 novembre) s’annonce excellent aux États Unis. De fait, 45% des américains avaient déjà commencé leur shopping des fêtes avant le 1er novembre. Alors même que 79% des retailers proposaient des remises et promotions plus tôt que l’année dernière, 17% des consommateurs confiaient leur intention de ne pas vouloir célébrer Thanksgiving pour s’assurer de bénéficier des meilleures offres. Le total des ventes de 2016 pour la même période avait généré 9,36 milliards de dollars soit une hausse de + 16.4% [1].

De leur côté, les enseignes leaders n’avaient pas l’intention de laisser le e-commerce leur ravir cette semaine de business et mettaient en place un dispositif attractif, profitant de surcroit d’un climat beau et doux.

« Digital first » ? may be not !

La guerre est déclarée. Le géant Walmart a publié un catalogue de 32 pages réunissant uniquement les marques favorites de sa clientèle : IPhone, Samsung, Xbox, Sony, Nintendo. De son côté, Target afin de rester dans la course au hi-tech, offrait pour tout achat d’un smartphone une carte cadeau de 250 dollars. Face à cette annonce, Walmart répliquait immédiatement par une carte cadeau de 300 dollars ainsi que les frais d’expédition offerts sur l’ensemble des États-Unis. À cela s’ajoutaient de nombreux services au consommateur : places de parking réservées, café offert, jeux pour les enfants… Sur les 164 millions d’américains considérés comme « shoppers », 90 % des millennials et de la génération Z avaient annoncé leur intention de participer à cette immense « Amazing Race ».

Les résultats sont déjà très encourageants, le retail américain est en progression de + 4.1 % au deuxième trimestre. [2]

NEW YORK TAKEOVER ! @kyliecosmetics @topshop ! Come see the pop up Nov.20th-Dec.20th ♥️

Une publication partagée par Kylie (@kyliejenner) le

Le grand magasin Nordstrom de son côté, a fait le choix de mettre au centre de l’attention le rayon beauté et les produits capillaires de prestige. Kylie Cosmetics, la marque de Kylie Jenner, a ouvert un pop-up store à Manhattan (608 Fifth avenue) du 20 novembre au 20 décembre. Elle y présente ses nouvelles palettes ombres à paupières et highlighters ainsi que ses collections Noel. La marque a déjà d’autres pop-up à L.A., Miami, Chicago, Las Vegas, Houston et Atlanta…

All about experience

Tous les moyens sont bons pour attirer les consommateurs en points de vente. L’évènement très attendu de ce mois de novembre était l’ouverture par Ulta d’un nouveau format de magasin à Manhattan (144 East 86th street).

Le nouveau flagship store de Tom Ford à Convent Garden à Londres. - Photo : courtesy of Tom Ford

Le nouveau flagship store de Tom Ford à Convent Garden à Londres. - Photo : courtesy of Tom Ford

Le Groupe Estée Lauder lui, multiplie les propositions avec l’ouverture de son premier magasin à Milan ainsi qu’un flagship à Covent Garden dédié à sa marque fétiche Tom Ford, qui réalise une année record avec un chiffre d’affaire proche du milliard de dollars et une progression des ventes de plus de 50%. Ce nouveau concept store allie beauté et technologie, offrant la possibilité de tester « en live » toutes les nouveautés du créateur comme sa nouvelle gamme The Eyes of Tom Ford ou la nouvelle eau de parfum Fucking Fabulous, au cœur des Color Room, Makeup Room ou Fragrance Room : trois univers pour explorer la créativité, l’irrévérence et la vision d’un immense créateur.

Laurence Bacilieri
Cosmetic Ressources


Notes

[1] Source : Adobe Data

[2] Source : National Retail Association

© 2017 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
A propos de Laurence Bacilieri
Laurence Bacilieri

Laurence Bacilieri est depuis plus de 30 ans une experte de l’industrie cosmétique. Parmi ses expériences, elle a été journaliste pour la presse spécialisée, expert beauté pour une émission de télévision américaine, et consultante senior pour Mintel Group. Elle est titulaire d’un MBA de l’Université Columbia et parle couramment anglais et français.

100% centrée sur la veille marchés en cosmétique, elle a créé Cosmetic Ressources, un cabinet de conseil en Marketing Intelligence spécialisée dans la beauté, des nouvelles tendances produits et la connaissance des consommateurs.

Elle aide les entreprises à triompher de leurs défis de développement produits et marketing.

Site de l’agence :
http://cosmeticressources.org

Focus
spip-vignette

MakeUp in Paris : Record d’innovations en lice

Plus de 80 produits ont candidaté pour figurer dans la présentation des IT Products du salon MakeUp in Paris, pari lesquelles 35 nouvelles formules et 40 innovations packaging ou full service. « C’est la première fois depuis le lancement de cette sélection en 2015 que nous avons une si belle récolte. Nous remercions vivement tous les (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Contamination microbienne des accessoires cosmétiques : Risques et solutions ?

Pylote
Contamination microbienne des accessoires cosmétiques : Risques et solutions ?

Les accessoires et applicateurs cosmétiques font partie des produits à risque élevé de contamination microbienne à l’usage. Cette contamination entraîne un risque pour les utilisateurs et représente un sujet de préoccupation pour les industriels du secteur. Afin de limiter la prolifération et le transfert des micro-organismes aux utilisateurs, (...)

en savoir +
Webinaires
E-boutique - Dernières publications
Sécurité des produits cosmétiques. Biélorussie, Kazakhstan et Russie
200.00 € HT
Réglementations sur l’enregistrement des cosmétiques en Chine - Partie 2
95.00 € HT
Étude : Éthnocosmétique & sociologie de consommation de l’utilisateur beauté
1000.00 € HT
Retour en haut ↑

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer