Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances
| |

Le marché mondial des cosmétiques naturels vers les 9 milliards de dollars

Les ventes mondiales de produits de beauté naturels et biologiques devraient atteindre 9 milliards de dollars US cette année, selon une récente étude réalisée par Organic Monitor. Bien que l’intérêt des consommateurs pour cette catégorie reste élevé, la société d’analyse de marchés annonce un ralentissement des taux de croissance en raison de la morosité du climat économique.


Dans un rapport à venir intitulé Global Market for Natural & Organic Personal Care Products, Organic Monitor prévoit que les ventes atteindront 9 milliards de dollars cette année et 14 milliards en 2015.

Organic Monitor estime que les produits naturels et biologiques représentent 2% du marché mondial des cosmétiques. « La demande pour les produits naturels et biologiques s’est propagée à chaque région, mais les ventes restent concentrées en Europe et en Amérique du Nord, » précise l’entreprise. « Dans certains pays - tels que les États-Unis, l’Allemagne, l’Autriche - la part de marché atteint les 10 pour cent. Une part de marché élevée coïncide avec un niveau élevé de sensibilisation des consommateurs et une distribution importante des produits naturels et biologiques. »

La disponibilité des produits

La disponibilité est un des principaux moteurs de la croissance du marché, explique Organic Monitor. Alors que leur distribution était initialement limitée aux détaillants spécialisés d’aliments biologiques, dans de nombreux pays les cosmétiques naturels et biologiques sont aujourd’hui disponibles dans tous les grands circuits de vente au détail, notamment les pharmacies, drugstores, supermarchés et les grands magasins et boutiques haut de gamme. Des entreprises comme ADA Cosmetics et Panpuri développent même des lignes naturelles pour les hôtels et spas.

Par ailleurs, la production de cosmétiques naturels et bio ne se limite plus aux marques spécialisées. « Les grandes groupes cosmétiques entrent à leur tour dans l’arène du naturel. Certains, comme L’Oréal et Colgate-Palmolive ont procédé par le biais d’acquisitions, tandis que d’autres ont développé leurs propres lignes de produits naturels ou biologiques. De récents entrants, comme Garnier, Henkel et Amore Pacific, lancent des produits biologiques certifiés, » ajoute Organic Monitor. Enfin, les marques de distributeurs gagnent également en importance sur le marché des produits cosmétiques naturels, en particulier en Allemagne et dans de nombreux autres pays européens.

Concurrence croissante

Toutefois, l’augmentation du nombre de concurrents coïncide maintenant avec de moindre taux de croissance du marché. Dans ce contexte, l’analyse d’Organic Monitor est que les marques qui réussissent sont celles qui mettent l’accent sur le marketing et la distribution pour différencier leurs produits. « Les concept stores sont en vogue, avec des marques leaders comme Aveda, Melvita et Korres ouvrant un réseau international de boutiques. »

Les dernières conclusions du nouveau rapport d’Organic Monitor, ainsi que des projections de croissance seront révélées lors d’ateliers dédiés lors des éditions Asie-Pacifique (les 7 et 8 novembre à Hong Kong) et Europe (du 28 au 30 novembre à Paris) du Sustainable Cosmetics Summit.

Vincent Gallon

© 2011 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
| |
derniers articles
Focus
Du fait des demandes de la génération selfie, les rouges à lèvres et les gloss sont les produits qui ont enregistré la plus forte croissance (plus de 8%) en 2015. - Photo : © Glenn R. Specht Grs Photo / shutterstock.com

MakeUp in New York : Une édition 2016 sous le signe de la révolution digitale

La prochaine édition de MakeUp in NewYork consacrera une large part de son cycle de conférences à la révolution digitale dans le secteur de la beauté. Du fait des demandes de la génération selfie, les rouges à lèvres et les gloss sont les produits qui ont enregistré la plus forte croissance (plus de 8%) en 2015. - Photo (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
CMR : L'article 15 du Règlement Cosmétique, une arme de destruction massive ?

Fred Lebreux
CMR : L’article 15 du Règlement Cosmétique, une arme de destruction massive ?

Après avoir décrit dans un précédent article le sort des conservateurs autorisés à l’Annexe V du Règlement Cosmétique, intéressons-nous maintenant aux substances classées CMR (pour cancérogène, mutagène, reprotoxique), dont l’utilisation est réglementée par l’article 15 du Règlement Cosmétique (CE) No 1223/2009. Si le texte relatif aux substances (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer